•Forum RPG Spyro basé sur les deux générations de Spyro
 
FAQCalendrierRechercherAccueilS'enregistrerConnexionMembresGroupes

Partagez | 
 

 L'Heure de la vengeance a t'elle sonner? (PV Lyria)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Reine Lyria

avatar

Copyright : Lyria
Messages : 236
Gemmes d'Esprit : 709
Date d'inscription : 16/07/2017
Localisation : Dans mon château de cristal secret

Feuille de personnage
Caractéristique physique:
Caractéristique physiqueDescription
Taille42 mètres
CouleurNoir ébène et bleu saphir. Paillettes d'argent sur les écailles bleues saphirs. Les bracelets changent toujours de couleurs et sont dépareillés.
Âge30 ans
Situation socialEn couple avec ma douce Nessie <3 Aussi alchimiste, et future Maîtresse des Elements

Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/600  (0/600)

MessageSujet: Re: L'Heure de la vengeance a t'elle sonner? (PV Lyria)   Sam 13 Jan - 11:49

-Des couteaux?...t'en a pas vraiment de besoin vu que tu as des couteaux de manière naturel...mais des corbeau?...


Lyria rit aux éclats. Elle est pas encore réveillée, ou quoi ? Qu'elle est drôle, cette petite.


- A quel moment j'ai dit que j'avais besoin de couteaux ? Non, non, j'en ai déjà, c'est bon. J'ai simplement dit que tu me compares souvent à "Lilith", par rapport à ça. Tu te souviens ? Par contre, pourquoi je voudrais des corbeaux... ? J'ai déjà Nessie, pour me tenir compagnie.


Dans son esprit, elle afficha un large sourire malicieux. Nessie gronda d'un air mauvais. Tiens ? Nessie devient susceptible ? Haha. Lyria rit d'un air moqueur quand elle entendit Malicia parler du journal. "Jé ne té chica-nerait pô"... mais oui, bien sûr, Malicia. Lyria connait toute ta vie privée, mais c'est pas grave. On s'en fout, apparemment. Y'en a qui lui auraient certainement fait la morale : "Curiosité être vilain garçon... euh, un vilain défo, pardon". Ouais, bah, il va gentiment aller se faire foutre, le dicton de merde... parce que c'est un peu tard, maintenant, pour jouer le moraliste. Lyria se tut un instant suite à la question de Malicia.


*Hum hum... et Nessie ? J'ai déjà des yeux, quand j'ai le dos tourné. Enfin... une paire d'yeux supplémentaires, c'est pas une mauvaise idée... alors, mon but premier ? Mmmh... ça me paraît... évident. Peut-être que ça l'est plus pour moi que pour elle... mmhmmhmm.*


- A une autre époque, je t'aurais peut-être dit "agrandir l'Empire". Ou encore "éradiquer les Résistants". C'est bien trop INSIGNIFIANT pour moi, maintenant. Il faut être visionnaire, voire plus loin que le bout de son museau. Voilà ce que je te proposes : répandre le Mal... dans le monde entier.


La dragonne noire enroula sa queue autour de la poignée d'un tiroir et tira. En prenant soin de ne pas le toucher, elle souleva un joli cristal bleu ciel par sa poignée métallique. Oh, il n'est pas si "inoffensif" que ça. On se fit un peu trop aux apparences, de nos jours. Lyria le posa à bonne distance d'elles, puis laissa tomber une plume blanche sur le cristal. A peine la plume se posa sur la surface du cristal qu'il se hérissa de pointes noires et la transperça. La plume changea de couleur à vue d'oeil, passant du blanc au gris sombre. Le cristal reprit son aspect "innocent" habituel. Lyria ronronnait doucement.


- C'est magnifique, n'est-ce pas ? Tu le touches, et il te transperce comme une passoire. Mais pas seulement. J'ai dû piquer un peu de son venin à Cynder, quand elle dormait. Et je me suis permis de "t'emprunter" ta recette de potion de Folie. Dis-toi que c'est pour la bonne cause... ou pas, mmhmmhmm. Les épines sont empoisonnées. Ca m'a pris du temps pour mettre le mélange au point, mais j'ai réussi à mixer ta potion et le venin de Cynder. En somme, tu le touches, tu te fais empoisonner... et tu obtiens un dragon "presque" aussi maléfique que moi-même. Je ne pense pas que beaucoup d'entre eux conserveront leurs "têtes" une fois qu'ils me ressembleront, mmmhmmhmmhmm. Les effets de la potion deviennent permanents une fois que tu l'a bue, pas vrai ? Alors, pourquoi ne pas te l'injecter directement dans le sang ? C'est plus rapide, et plus efficace. Voilà. C'est ça, mon plan. Fini les dragons "gentils", qui rêvent d'un monde dégoûtant, de paix et d'espoir, qui n'est rien d'autre qu'une utopie. Adieu à tous ces crétins sans cervelle qui nous persécutent juste à cause de notre couleur. De nos pouvoirs. De nos personnalités. De nos différences. Le Mal régnera. Et j'en serais la souveraine.


La dragonne noire fut prise d'un fou rire maléfique. Rien ne l'enchanterait davantage que d'écraser tous ces moins que rien sous ses pattes massives. Cependant, elle n'avait pas tout dit. De vagues idées lui traversaient la tête, et qu'elle préférait garder pour elle. Lyria songeait secrètement à se venger d'Ember. En répandant le Mal partout, elle serait inévitablement confronté aux Résistants... alors, peut-être que ce moyen sera suffisant pour la forcer à sortir de sa tanière... et la saisir à la gorge. Un autre petit détail : Saphira et Cynder. Il y avait des risques qu'elles ne soient pas d'accord. Mais que se passerait-il... si elles se joignaient à Lyria ? Mwahaha... trouver un petit prétexte pour qu'elles touchent un cristal... et le tour serait joué.

Lyria remuait vivement la queue d'excitation. Elle avait tellement hâte de commencer. En revanche, il faudra attendre. Lyria n'allait quand même pas commencer la fête sans sa meilleure amie, voyons. De son côté, Nessie avait sondé les alentours. Aucun morts dans les parages. Satana et eux étaient partis s'installer dans l'aile est de la forteresse. Ils voulaient visiblement leur "tranquillité", mais aussi laisser le temps aux membres de l'Empire de s'habituer à eux. Ce qui est plus facile à dire qu'à faire. Lyria baissa les yeux vers Malicia. Elle effleura son front du museau.


- Bien entendu. Je m'en doutais, au fond. Tu vis la nuit, et tu dors le jour. Tu trouvais toujours un prétexte pour éviter de m'accompagner dans mes missions la journée. Au début, je pensais que tu détestais la lumière plus "littéralement", parce que c'est notre ennemie de toujours. Mais quand j'ai vu ta réaction face à l'attaque de lumière de Luirio et Sweet Giggle... c'est là que j'ai compris. En plus d'être nécromancienne, tu es une dragonne-vampire... je me trompe, Malicia ? ........ Ah, les ténèbres éternelles. J'en ai longtemps rêvé, moi aussi. Mais c'est impossible. Je ne sais pas si tu arriveras à le comprendre... en détruisant le soleil, tu tueras toute trace de vie. Et nous y compris. Imagine un peu : les végétaux seront les premiers à disparaître, vu qu'ils se nourrissent de lumière. Même la magie ne pourra les sauver. Le vrai problème, c'est que les herbivores se nourrissent de ces végétaux, et nous de ces herbivores. Lorsque le dernier herbivore vivant aura disparu, qui viendra ensuite, d'après toi ? ....... Nous, Malicia. A quoi bon remplir le monde de ténèbres... puisque plus aucun être vivant ne sera là pour en profiter, y compris toi et moi ? Malgré tout le génie que je possède... même moi, je ne vois AUCUN échappatoire à ce qu'on appelle... la fin du monde.


(Tu te souviens des cristaux maléfiques dont on avait parlé par MP, une fois ? J'avais proposé de les répandre partout, comme la peste. Là, je les ai un peu... améliorés. Mwahaha. Au fait, les pointes qui sortent du cristal, c'est un clin d'oeil aux cristaux qui sortent du sol quand tu débloques les "ascenseurs", dans l'Antre de Cynder ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malicia Frostbite

avatar

Messages : 176
Gemmes d'Esprit : 637
Date d'inscription : 11/12/2015

Feuille de personnage
Caractéristique physique:
Caractéristique physiqueDescription
Taille
Couleur
Âge
Situation social

Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/400  (0/400)

MessageSujet: Re: L'Heure de la vengeance a t'elle sonner? (PV Lyria)   Mar 16 Jan - 8:02

Ce que proposa Lyria par la suite ne fît que rendre Malicia de bonne humeur.

- A une autre époque, je t'aurais peut-être dit "agrandir l'Empire". Ou encore "éradiquer les Résistants". C'est bien trop INSIGNIFIANT pour moi, maintenant. Il faut être visionnaire, voire plus loin que le bout de son museau. Voilà ce que je te proposes : répandre le Mal... dans le monde entier.

En voyant le cristal bleu ciel, Malicia eut un sourire et regarda attentivement ce que Lyria allait faire avec. Au vu de comment elle tenait le cristal, cela devait être un piège qui se déclenche au contact.

Quand Lyria laissa tombé la plume sur le cristal qui s'hérissa, un air de surprise se fît sentir sur le visage de la nécromancienne, mais cet expression de surprise laissa place à un long sifflement inquiétant de la part de la jeune dragonne qui claqua sa langue fourchu comme un serpent.

Toutefois, ce que dit Lyria par après acheva Malicia d'être heureuse: Le piège contenait une variante de sa potion de folie et un peu de venin de Cynder ainsi quiconque serait toucher aurait deux choix: servir le royaume ou mourir dans d'horrible souffrance.

-Mmmhmmhmmhhahah...ça me plait énormément! Et j'ai ma petite idée sur qui nous pourrions bien s'en prendre...

Mais Lyria l'interrompit quand elle fît la remarque que Malicia trouvait toujours un prétexte pour ne pas sortir le jour. Elle savait maintenant que Malicia était une vampire...qu'elle se nourrissait du sang de ses victimes.

Toutefois, Lyria fît une remarque erroné sur ses objectifs de nuit éternelle et à cela, Malicia insista pour faire une remarque.

-N'as-tu pas remarquer que notre royaume est baigné dans la noirceur et pourtant, la vie continue. Je ne cherche pas à ''tuer'' le soleil mais à le recouvrir de ténèbres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine Lyria

avatar

Copyright : Lyria
Messages : 236
Gemmes d'Esprit : 709
Date d'inscription : 16/07/2017
Localisation : Dans mon château de cristal secret

Feuille de personnage
Caractéristique physique:
Caractéristique physiqueDescription
Taille42 mètres
CouleurNoir ébène et bleu saphir. Paillettes d'argent sur les écailles bleues saphirs. Les bracelets changent toujours de couleurs et sont dépareillés.
Âge30 ans
Situation socialEn couple avec ma douce Nessie <3 Aussi alchimiste, et future Maîtresse des Elements

Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/600  (0/600)

MessageSujet: Re: L'Heure de la vengeance a t'elle sonner? (PV Lyria)   Mer 17 Jan - 6:39

Malgré son fou rire, Lyria l’avait clairement remarqué, le bonheur intense de Malicia. Eh bien, eh bien. Il ne lui faut pas grand-chose pour être heureuse à nouveau, hein ? Tant mieux. Il paraît que, quand on est malade, ou blessé, on se rétablit toujours mieux en étant heureux qu’en n’ayant pas le moral. On verra bien si c’est vrai… huhu. De toute évidence, ça lui donnera aussi une nouvelle chance de prouver qu’elle n’est pas faible, contrairement à ce que les autres pensent… oh, peu importe comment. Là-dessus, Malicia est entièrement libre. Qu’elle le montre, qu’elle le prouve. L’Empire sera sûrement ravi de voir Malicia, comme il ne l’a encore jamais vu... ce qui n’est pas rien, au final.

*Enfin, il faudrait déjà qu’elle se rétablisse. Voilà le problème. Combien de temps ça va prendre ? Quelques jours ? Plusieurs semaines ? En attentant, je peux bien… m’amuser de mon côté, mais… je sais pas si j’aurais la patience d’attendre plusieurs jours. Hum… cela dit, Il me reste encore des choses à mettre au point pour le cristal. J’ai dû mettre la sensibilité des micro-capteurs trop fort… la plume ne pèse presque rien… je ne serais pas étonnée que le piège s’enclenche au moindre effleurement. Ce qui serait très dangereux s’il devait être transporté, ou manipulé. Oh… oui, ça, ce serait bien. S’il était capable de reconnaître les membres de l’Empire, ils ne risqueraient rien… une mémoire virtuelle, peut-être… ? Complexe à mettre en place, mais pas impossible. Mmhmmhmmhmm. J’adorerais voir la tête de Saphira et Cynder si je leur faisais ce petit cadeau… patience, mes chéries… la Reine va bientôt s’occuper de vous…*


Malicia à la fois vampire et nécromancienne. Lyria ne put s’empêcher de lui faire la remarque. Elle s’étonnait même de ne pas l’avoir remarqué plus tôt. On pourrait penser que vivre la nuit est tout à fait normal, pour un nécromancien. Etant des créatures de la nuit, ils craignent naturellement la lumière. Mais eux ne boivent pas de sang… ça paraît tellement évident d’avoir la réponse sous les yeux qu’on se sent limite idiot de n’avoir rien vu. Malgré l’avoir interrompu, Lyria avait bien entendu la petite « proposition » de la part de Malicia. Lyria entendit le rire de Nessie dans un coin de sa tête. Elle gratta les draps avec irritation. Ah, non. Pas lui. Si Malicia pensait à Luirio, Lyria ne voulait même pas en entendre parler. Oui, il a su se montrer utile, en temps que Dark Luirio. Et après ? A part « jouer le caniche » de la Reine, comme il l’a fait, elle doutait qu’il lui serve à quelque chose d’utile. Pas question d’avoir un larbin dans les pattes. Hormis la ralentir, il ne sera bon qu’à servir de punching-ball, et encore. La discussion dériva sur leur vieux projet commun : les ténèbres éternelles. Une vive contrariété plissa le front de la dragonne noire. Elle réfléchit longuement.


-N'as-tu pas remarquer que notre royaume est baigné dans la noirceur et pourtant, la vie continue. Je ne cherche pas à ''tuer'' le soleil mais à le recouvrir de ténèbres.
- Franchement, je sais pas trop quoi en penser. La vie continue parce qu’on a ce qui nous faut. Tout ça nous vient de l’extérieur de ces murs. Que ce soit l’eau, la nourriture… et le sang de tes victimes. Malicia, même si tu connaissais un moyen de le mettre en place… qu’est-ce que tu feras face aux habitants du monde entier ? Tu es bien consciente qu’ils vont se liguer contre nous ? Et que, malgré tout le renfort possible, l’Empire risquerait de s’effondrer ? J’ose espérer que tu as un plan de secours… tu en auras bien besoin.


Elle afficha un sourire incrédule. Lyria préférait nettement faire les choses à sa façon. Donc, à moins que Malicia soit plus persuasive… ça risquait d’être compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malicia Frostbite

avatar

Messages : 176
Gemmes d'Esprit : 637
Date d'inscription : 11/12/2015

Feuille de personnage
Caractéristique physique:
Caractéristique physiqueDescription
Taille
Couleur
Âge
Situation social

Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/400  (0/400)

MessageSujet: Re: L'Heure de la vengeance a t'elle sonner? (PV Lyria)   Mer 17 Jan - 13:42

Malicia pouvait lire dans le sourire et le regard de la reine qu'elle comptait bien faire de son régne un véritable bain de sang ce qui la fît sourire jusqu'aux oreilles.

C'est alors qu'après avoir prononcer ses mots, que Lyria griffa les draps laissant sortir des petites mains d'ombre qui cherchaient à se saisir des fourmis et autres insectes qui se baladaient autour. Malicia compris qu'elle pensait à Luirio et répliqua.

-En faite, je proposais plutot Ember mais c'est vrai que Luirio est un excellent exemple du parfait trouillard...un trouillard au goût unique...lui, a moins qu'il soit mort, on pourrait s'en occupé ensemble avec ce bébé dragon...

Mais quand la reine lui répliqua que les créatures extérieure venaient sur leur terre, elle ne put s'empêché de levé sa tête vers elle et lui dit.

-Que peuvent-ils faire contre l'incarnation de la mort? Contre la reine du carnage, l'impératrice des ténèbres et surtout l'envoyé du diable en personne? Et ne me dit pas que tu te soucis de l'environnement? On peut apporté les ténèbres en châtiment de trahison...un dragon ose nous trahir, nous traquerons sa famille et nous réduiront le territoire en question sous la nuit éternelle...

Malicia tenta de bouger une patte pour caressé le museau de son amie.

-Tu fera une parfaite impératrice...meilleure que moi...quand j'aurais repris des forces, je prendrais mes fonctions...et je punirais quiconque ose dire du mal dans ton dos...à moins que tu ai une meilleure idée?

La dragonne se reposa dans l'anneau que son amie formait et se rendormi rêvant de Lyria entrain de répandre la peur dans les cieux aidé par Nessie sous une forme bestiale de couleur rouge et aux yeux verdâtre.

Malicia était aussi de l'attaque mais bien plus grande et avait un regard qui voulait dire de ne pas la chercher. Elle lança un rire noire avant de plonger vers le village en piquer pour ensuite laisser sa nécromancie faire le travail en rasant le sol de ses pouvoirs: De nombreux morts-vivant en sortirent, tous lâchant un rire d'outretombe alors que les victimes des dragons tentaient de se défendre.

Mais, le combat était vain car Lyria et Malicia étaient protégé par la nuit: Leurs écailles sombre les rendant visible qu'au dernier moment avant d'happer une victime.

-Alors avez-vous peur? Mmmmhahahahahaha!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine Lyria

avatar

Copyright : Lyria
Messages : 236
Gemmes d'Esprit : 709
Date d'inscription : 16/07/2017
Localisation : Dans mon château de cristal secret

Feuille de personnage
Caractéristique physique:
Caractéristique physiqueDescription
Taille42 mètres
CouleurNoir ébène et bleu saphir. Paillettes d'argent sur les écailles bleues saphirs. Les bracelets changent toujours de couleurs et sont dépareillés.
Âge30 ans
Situation socialEn couple avec ma douce Nessie <3 Aussi alchimiste, et future Maîtresse des Elements

Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/600  (0/600)

MessageSujet: Re: L'Heure de la vengeance a t'elle sonner? (PV Lyria)   Ven 19 Jan - 14:41

-En faite, je proposais plutot Ember mais c'est vrai que Luirio est un excellent exemple du parfait trouillard...un trouillard au goût unique...lui, a moins qu'il soit mort, on pourrait s'en occupé ensemble avec ce bébé dragon...


Lyria l'observa un instant, puis se mit à gronder comme une bête enragée. Malicia avait touchée un point sensible. La haine et une profonde rancoeur refirent surface sur son visage. La température corporelle de la dragonne noire monta de plusieurs crans.


*Alors, celle-là, c'est la meilleure. Utiliser une invention si belle, si parfaite, si vicieuse... sur cette peste ? Et puis quoi, encore ? L'inviter à prendre le thé, avec des petites pains et des croissants ? Encore faudrait-il la débusquer... ça fait si longtemps que je la cherche, et que je ne parviens pas à mettre la griffe dessus... mais où peut-elle bien se cacher... ?*


Elle sentit soudain une odeur de brûlé. De la fumée s'échappait de sous ses pattes. Lyria les retira vivement. Les draps étaient un peu noircis, comme si ses pattes étaient aussi chaudes que des fers chauffés à blanc. Elle afficha un sourire d'excuse.


- ... Désolée. Je ferais changer ces draps. Mais tu sais que je suis très susceptible, et surtout quand il s'agit d'Ember. Sinon, est-ce que tu es vraiment sérieuse ? Tu sais ce qu'elle représente à mes yeux ? C'est cette grosse truie qui m'a viré de chez moi, et qui m'a exilée loin de mes terres natales ! Franchement... moi, la Grande Faucheuse, bannie comme une paria, par une faible petite sotte, qui n'a pas la moindre expérience, et qui prétend encore au titre de Princesse ?! ... S'il y a bien une chose que je voudrais, vis-à-vis d'elle, c'est la voir mourir de ma patte. La torturer pendant des heures. La mutiler dans d'atroces souffrances. La brûler vive dans un grand brasier. Et la laisser agonisante, jusqu'à ce que mort s'ensuive. Sa tête, un jour, je la brandirais comme le plus beau des trophées. En laissant derrière moi les ruines encore fumantes de Warfang, et des rivières de sang. Ce qui ne sera pas pour te déplaire, n'est-ce pas ? Vampirette... huhu.




Elle avait dit ce dernier mot sur le ton de la plaisanterie. Mais elle se doutait bien que Malicia se ferait une joie de se faire un festin d'innocents, si ce n'est un véritable carnage. Lyria remua doucement la queue, ronronnant de satisfaction, suite aux paroles de Malicia. De bien douces paroles, qui sonnaient agréablement à ses oreilles. Ah, elle sait comment parler à la Reine des Ténèbres, la petite Malicia... disons que Lyria n'y était pas insensible, au contraire. Elle se sentait flattée.


- L'environnement ? Peut-être. Et alors ? Sa beauté naturelle possède un certain charme, je trouve. Quoique, il lui manque une petite touche personnelle. Je peux certainement y remédier en brûlant quelques habitations, mais je ne vois pas l'intérêt de tout détruire. Ses habitants ne mettront que plus longtemps à tout rebâtir. Plus vite ça sera fait, plus tôt je pourrais m'amuser à nouveau. Ce qui ne pourra provoquer chez moi que davantage de plaisir de réduire tous ces efforts à néant. Tu comprends mieux, maintenant ? Les laisser penser que tout va s'arranger, que tout va bien... et anéantir tous leurs espoirs d'une traite. Encore et encore. Jusqu'à ce qu'ils meurent de désespoir. Si je ne décide pas de les tuer avant, bien sûr. Mmmhmmhmmhmm. En tout cas, bien que j'apprécie toutes ces belles nuances ténébreuses, je te rappelle que je ne suis pas invulnérable pour autant. Même en étant au sommet de ma puissance, même en ayant tous les gardes dont je puisse rêver... je suis toujours une simple mortelle, Malicia. Le moindre moment d'innatention peut m'être fatal, et tu le sais. Il n'y a que les imbéciles qui prétendent être invulnérable. J'ai mes forces, comme j'ai mes faiblesses, et j'en suis consciente. Ca me coûte cher de le dire, mais je l'admets. Parce que je n'ai franchement pas envie de me voiler la face, et de ne pas être honnête avec moi-même. A forcer de toujours foncer tête baissée, tu finis empalée au bout d'une lame... mais comme ce n'est pas genre... peut-être y a-t-il un moyen de remédier à cette fatalité qu'est la mort. Connais-tu la légende de la Fontaine de Jouvence, Malicia ?


Lyria la laissa répondre, puis courba le cou pour se laisser caresser, esquissant un petit sourire.


- Tu as du mérite aussi, ma chère. As-tu oublié que tu as été mon "mentor" ? Tout ce que je sais, c'est toi qui me l'a appris. Je ne l'ai jamais oublié. C'est pourquoi le jour où nous commencerons cette merveilleuse invasion... tu auras autant de sang que tu voudras. Tes victimes, tu pourras jouer avec comme il te plaira. Comme tu en toujours rêvé. C'est le moins que je puisse faire pour te remercier de ta fidélité, ma vieille amie. A moins que tu préfères victimiser ces prisonniers ridicules dans nos cachots jusqu'au restant de tes jours ? Te connaissant, je dirais que non.




Elle sentit Malicia partir vers le monde des rêves... ou des cauchemars. Ca dépend du point de vue. Avec un rictus narquois, Lyria se leva souplement, et emporta le cristal bleu avec elle. Elle sentit le regard interrogateur de Nessie.


*A quoi tu joues, Lyria ?*
*Qui ça, moi ? A rien, voyons.*
*Menteuse.*
*Haha... sans blague. Tu l'as deviné toute seule ?*
*Lyria...*
*Quoi... ? Je vais mieux "régler" un instrument du Mal absolu, je vais passer mes nerfs sur des prisonniers idiots, le tout pour "attendre son retour". Et alors ? Il est où, le problème ?*
*Je ne te parle pas de ça. C'est juste que... tu n'as pas l'impression d'aller un peu trop loin ?*
*Non, pas du tout.*
*Tu pactises avec des morts. Et tu lui donnes plus de pouvoir qu'elle n'en a jamais eu. Tu ne crains pas qu'ils se retournent contre toi ?*
*Dans ce cas, je trouverais un moyen de les renvoyer d'où ils viennent. Et qu'ils ne puissent jamais plus revenir. Sois-en certaine. On ne trahi pas impunément la Reine des Ténèbres.*
*Mais, pourquoi... ? Pourquoi tu fais ça.... ? N'es-tu pas heureuse, avec tout ce que tu as déjà ?*
*Ne recommence pas avec ça. Ca me tape sur les nerfs.*
*Je te pose une question... c'est tout.*
*Bien. Si ce n'est que ça.*
*LYRIA !*
*D'accord ! Rah.......... je fais ça pour les "tester", si tu veux savoir. Je n'ai pas entièrement confiance en eux. Un ennemi reste toujours un ennemi, même durant une trève. Je te demanderais simplement de jouer le jeu, le temps qu'on connaisse leurs véritables intentions. Connaissant Satana, je ne serais pas surprise qu'elle veuille s'emparer du monde pour le gouverner, et réduire les êtres vivants en esclavage. Ou une autre bêtise du genre. Et je ne l'entends pas de cette oreille.*
*Au moins, tu n'as pas complètement perdu ton bon sens.*
*C'est ça, c'est ça... maintenant, si tu permets...*
*Attends. Et Malicia, dans tout ça ?*
*Pareil. Je suis simplement curieuse de voir ce dont elle est capable. Au moins, si elle est vraiment sincère, tu auras quelqu'un pour te seconder, afin d'assurer mes arrières. Et je crois que j'en aurais bien besoin, à l'avenir. Je vois déjà des nuages noirs au loin...*
*Je serais là, quand ils arriveront. Mais sois prudente, Lyria.*
*Et toi, ne commence pas à jouer les mères-poules.*


Pour la première fois depuis un bon moment, Nessie sourit. Malgré son apparente froideur, Lyria ne l'avait pas rejetée, cette fois. C'était déjà un progrès. Lyria descendit les escaliers de la tour en fredonnant son air satanique préféré, l'air sereine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malicia Frostbite

avatar

Messages : 176
Gemmes d'Esprit : 637
Date d'inscription : 11/12/2015

Feuille de personnage
Caractéristique physique:
Caractéristique physiqueDescription
Taille
Couleur
Âge
Situation social

Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/400  (0/400)

MessageSujet: Re: L'Heure de la vengeance a t'elle sonner? (PV Lyria)   Dim 21 Jan - 12:11

- ... Désolée. Je ferais changer ces draps. Mais tu sais que je suis très susceptible, et surtout quand il s'agit d'Ember. Sinon, est-ce que tu es vraiment sérieuse ? Tu sais ce qu'elle représente à mes yeux ? C'est cette grosse truie qui m'a viré de chez moi, et qui m'a exilée loin de mes terres natales ! Franchement... moi, la Grande Faucheuse, bannie comme une paria, par une faible petite sotte, qui n'a pas la moindre expérience, et qui prétend encore au titre de Princesse ?! ... S'il y a bien une chose que je voudrais, vis-à-vis d'elle, c'est la voir mourir de ma patte. La torturer pendant des heures. La mutiler dans d'atroces souffrances. La brûler vive dans un grand brasier. Et la laisser agonisante, jusqu'à ce que mort s'ensuive. Sa tête, un jour, je la brandirais comme le plus beau des trophées. En laissant derrière moi les ruines encore fumantes de Warfang, et des rivières de sang. Ce qui ne sera pas pour te déplaire, n'est-ce pas ? Vampirette... huhu.

-Je comprend très bien ton état d'esprit, mais réfléchis un peu plus profondément...à quoi bon tuer si tu vas avoir le sang de celle qui t'a banni sur les pattes? alors que tu peut carrément en faire une esclave qui te sera fidèle jusqu'à ce que mort s'en suive...mmhmmhmmh...et pour Warfang, j'avais d'autre projets...pourquoi réduire en cendre une si magnifique cité alors que l'on peut clairement la transformé pour accueillir les dragons du Royaume des ténèbres...mmmhmmhaha...


- L'environnement ? Peut-être. Et alors ? Sa beauté naturelle possède un certain charme, je trouve. Quoique, il lui manque une petite touche personnelle. Je peux certainement y remédier en brûlant quelques habitations, mais je ne vois pas l'intérêt de tout détruire. Ses habitants ne mettront que plus longtemps à tout rebâtir. Plus vite ça sera fait, plus tôt je pourrais m'amuser à nouveau. Ce qui ne pourra provoquer chez moi que davantage de plaisir de réduire tous ces efforts à néant. Tu comprends mieux, maintenant ? Les laisser penser que tout va s'arranger, que tout va bien... et anéantir tous leurs espoirs d'une traite. Encore et encore. Jusqu'à ce qu'ils meurent de désespoir. Si je ne décide pas de les tuer avant, bien sûr. Mmmhmmhmmhmm. En tout cas, bien que j'apprécie toutes ces belles nuances ténébreuses, je te rappelle que je ne suis pas invulnérable pour autant. Même en étant au sommet de ma puissance, même en ayant tous les gardes dont je puisse rêver... je suis toujours une simple mortelle, Malicia. Le moindre moment d'innatention peut m'être fatal, et tu le sais. Il n'y a que les imbéciles qui prétendent être invulnérable. J'ai mes forces, comme j'ai mes faiblesses, et j'en suis consciente. Ca me coûte cher de le dire, mais je l'admets. Parce que je n'ai franchement pas envie de me voiler la face, et de ne pas être honnête avec moi-même. A forcer de toujours foncer tête baissée, tu finis empalée au bout d'une lame... mais comme ce n'est pas genre... peut-être y a-t-il un moyen de remédier à cette fatalité qu'est la mort. Connais-tu la légende de la Fontaine de Jouvence, Malicia ?

-Non pas détruire...non...ce serait se mettre au niveau de Malefor et tu es plus sinistre que lui...non la reine des ténèbres se doit d'avoir un domaine où les ténèbres régneront en maître absolu. La beauté des ténèbres c'est que l'on peut s'y cacher facilement alors que de jour...un dragon noir est facilement visible...la mort qui frappe la nuit sans qu'on puisse s'y attendre...je sais que ce n'est pas bon pour l'environnement mais tu préfère être bien visible de jour et être une cible facile...ou bien pouvoir te camoufler et profité de la pénombre?
Moi tu me connais bien, le jour est mortel pour moi.


- Tu as du mérite aussi, ma chère. As-tu oublié que tu as été mon "mentor" ? Tout ce que je sais, c'est toi qui me l'a appris. Je ne l'ai jamais oublié. C'est pourquoi le jour où nous commencerons cette merveilleuse invasion... tu auras autant de sang que tu voudras. Tes victimes, tu pourras jouer avec comme il te plaira. Comme tu en toujours rêvé. C'est le moins que je puisse faire pour te remercier de ta fidélité, ma vieille amie. A moins que tu préfères victimiser ces prisonniers ridicules dans nos cachots jusqu'au restant de tes jours ? Te connaissant, je dirais que non.

Malicia courba son cou et fit un sourire des plus malicieux avant de répliquer.

-En effet...ils auront si peur qu'ils n'oseront pas nous attaquer en premier...mmmhmmh

Malicia s'endormi et après plusieurs jours de convalescence, la dragonne pris place sur son petit trone à côté de la reine des ténèbres.

Pour l'occasion, la déco avait changer, des braséros fumaient de flammes bleu sombre sur les murs alors que devant les deux trones se trouvait une sorte de boule de crystal de 1 mètre de diamètre qui laissait échapper de la fumée sombre. Une trouvaille de Malicia pour espionner les autres clans.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine Lyria

avatar

Copyright : Lyria
Messages : 236
Gemmes d'Esprit : 709
Date d'inscription : 16/07/2017
Localisation : Dans mon château de cristal secret

Feuille de personnage
Caractéristique physique:
Caractéristique physiqueDescription
Taille42 mètres
CouleurNoir ébène et bleu saphir. Paillettes d'argent sur les écailles bleues saphirs. Les bracelets changent toujours de couleurs et sont dépareillés.
Âge30 ans
Situation socialEn couple avec ma douce Nessie <3 Aussi alchimiste, et future Maîtresse des Elements

Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/600  (0/600)

MessageSujet: Re: L'Heure de la vengeance a t'elle sonner? (PV Lyria)   Mar 23 Jan - 13:19

- Je comprend très bien ton état d'esprit, mais réfléchis un peu plus profondément...à quoi bon tuer si tu vas avoir le sang de celle qui t'a banni sur les pattes? alors que tu peut carrément en faire une esclave qui te sera fidèle jusqu'à ce que mort s'en suive...mmhmmhmmh...et pour Warfang, j'avais d'autre projets...pourquoi réduire en cendre une si magnifique cité alors que l'on peut clairement la transformé pour accueillir les dragons du Royaume des ténèbres...mmmhmmhaha...


Lyria usa de son élément Glace pour faire descendre sa chaleur corporelle à une température plus normale. Autrement, elle aurait fini par craquer, et incendier un bibelot ou deux pour se défouler... elle le savait. Gérer ses pouvoirs, c'est une chose, mais gérer ses propres émotions, c'est tout autre. Surtout quand on sait que les deux réagissent l'un à l'autre... intérieurement, elle faisait les cent pas. Cette idée ne l'enchantait pas du tout. Déjà qu'elle avait dû fraterniser avec Satana, une "ennemie", mais alors Ember... Lyria dit avec une sombre ironie.


- D'accord. En admettant que j'arrive, par un extraordinaire miracle, à mettre ma haine de côté. Afin de ne pas lui éclater la tête contre un mur à vue. Dis-moi juste à quoi elle va me servir ? Les basses besognes ? C'est même pas la peine d'y penser. J'en voudrais même pas comme masseuse ou récure-griffes. Déjà que son incompétence, en temps que princesse, frôle l'idiotie légendaire... imagine-la dans un autre rôle. Esclave ou pas, un imbécile reste toujours un imbécile. Et pas question d'avoir un "Dark Luirio numéro 2", c'est hors de question. Des punching-ball, j'en ai à disposition dans les cachots. Pour ce qui concerne Warfang, pardonne mon scepticisme. Les créatures de la nuit, je les vois mal aller là-bas. Du moins, pas tant qu'on aura trouver un moyen efficace de les protéger du soleil. En plus de ça, si tu arrives à débusquer Ember, je te tire mon chapeau. Je la cherche depuis des années, et j'ai jamais rien trouvé. Que ce soit dans Warfang, les environs, les pays voisins... rien. J'ai cherché partout... retour à la case départ.


Elle s'interrompit un instant, la respiration sifflante. Un échec aussi cuisant était déjà difficile à assumer en soi, mais savoir Ember en vie était juste insoutenable. Du givre se forma sur les pattes de Lyria. Elle observa des motifs étoilés se dessiner sur ses écailles noires. De petites étincelles jaillirent de ses pattes. Elles prirent rapidement l'apparence de flocons couleur saphir. Ils se mirent à flotter allégrement dans la pièce. La dragonne noire sembla soudain beaucoup plus calme. Jouer avec sa magie de la sorte lui plaisait beaucoup. Elle n'arrivait pas à expliquer pourquoi, mais ça l'apaisait, d'une certaine façon.


- Sinon, que devient Malefor, dans tout ça ? Il détient Warfang entre ses griffes, et s'en emparer, il prendra sûrement ça pour une déclaration de guerre. Pour l'instant, Malefor est un... allié, si on peut dire... oh, bien sûr, on peut toujours essayer de s'en débarrasser... je peux bien mettre au point un bracelet suce-vie... le plus difficile, ce sera de l'approcher. Tu sais comment il est. C'est un dragon violet... j'ai beau être puissante, je n'irais pas loin avec deux élements. Rappelle-toi qu'il en a bien plus. Même Cynder a cinq éléments. Je ne peux pas prendre le risque de foncer tête baissée sans un bon plan, avec une vraie stratégie... ce serait du suicide.


Les flocons se mirent à voleter comme des abeilles bourdonnantes, se cognant les uns contre les autres. Les yeux de Lyria pétillaient. Hum... un endroit rien qu'à elle, hein ? Où elle pourrait gouverner comme ça lui chante, sans Cynder ou Saphira pour venir la hanter... voilà qui était pour le moins... enchanteur. Peut-être que lancer une nuit éternelle juste sur Warfang pousserait Ember à se montrer... pour le reste, Lyria verra bien avec le temps. Autant ne pas précipiter les choses. Et répandre le poison par étapes successives. Elle se pencha vers Malicia avec une expression énigmatique.


- Malicia... il y a quelque chose que je me suis toujours demandée... les nuages noirs au-dessus de nous... ils ne sont pas d'origine "naturelle", je me trompe ? Et je suppose que c'est Cynder, qui a inventé ça ? ....... Ne pourrait-on pas... employer ce type de procédé sur les pays voisins, en guise de "test" ? Tu me donnes vraiment envie d'essayer... mwahaha.




Enfin... enfin, le moment était venu. Malicia était de nouveau d'aplomb. Comme si rien ne s'était passé. Lyria voyait sur son visage sa profonde satisfaction... la satisfaction d'être au pouvoir de nouveau. Afin d'asseoir son autorité sur les autres... comme au bon vieux temps. La dragonne noire s'étonnait que Cynder et Saphira ne se soient pas encore manifestées... où étaient-elles ? Toujours aussi occupées. Ou alors, peut-être qu'elles attendaient de voir ce qui se tramait entre Lyria et Malicia... mmmhmm. Les connaissant, on pouvait s'attendre à tout. Qu'est-ce qu'elles pouvaient bien lui faire, de toute façon ? Cynder n'est plus la Reine actuelle de l'Empire des Ténèbres. Et Saphira n'est que Princesse. Lyria agitait nerveusement la queue, dissimulant à peine son excitation. Malicia... petite cachottière... où a-t-elle bien pu dénicher une telle merveille ? L'orbe dégageait une aura mystique et obscure. Mmmhmmhmm... plus de secrets, plus de mensonges. Un simple coup d'oeil, et elles sauraient tout ce qu'elles veuillent savoir sur les autres clans.

Lyria se pencha vers l'orbe, un peu hésitante. Ses pensées se bousculaient dans sa tête. Impossible de se concentrer. A peine une idée apparaissait qu'une autre la remplaçait. Il y a tellement de choses qu'elle voulait savoir... le quartier général des Résistants... l'emplacement d'Ember... ce que manigançait Satana et ses sbires... que demander en premier devant toutes ces possibilités ? ........... Nessie vint se blottir contre Lyria. Elle lui jeta un regard surpris. Tiens donc... voilà qu'elle ne craignait plus de l'approcher, maintenant. La démone pointa une griffe dans une direction. Une idée de Lyria s'imposa plus que les autres. Un peu perplexe, cette idée fit rapidement place à une curiosité grandissante. Bien avant d'arriver au pouvoir, Lyria entendait souvent parler de Malefor. Seulement, tout ce qu'elle savait de lui n'est que rumeurs ou spéculations. Elle n'a jamais eu l'occasion de le voir en vrai. Dans son esprit, Lyria s'imagina figer les pensées parasites sous une couche de glace. Elle se sentit étrangement plus légère. Fixant l'orbe, elle prononça le nom du Maître Noir, s'efforçant de ne penser à rien d'autre. Quelque chose se formait dans la fumée de l'orbe...

_________________
♪♫♪♫ Music speaks for the mind what the heart doesn't know how to say ♪♫♪♫

♪♫♪♫ What doesn't kill you make you stronger ♪♫♪♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malicia Frostbite

avatar

Messages : 176
Gemmes d'Esprit : 637
Date d'inscription : 11/12/2015

Feuille de personnage
Caractéristique physique:
Caractéristique physiqueDescription
Taille
Couleur
Âge
Situation social

Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/400  (0/400)

MessageSujet: Re: L'Heure de la vengeance a t'elle sonner? (PV Lyria)   Mar 23 Jan - 15:01

- Malicia... il y a quelque chose que je me suis toujours demandée... les nuages noirs au-dessus de nous... ils ne sont pas d'origine "naturelle", je me trompe ? Et je suppose que c'est Cynder, qui a inventé ça ? ....... Ne pourrait-on pas... employer ce type de procédé sur les pays voisins, en guise de "test" ? Tu me donnes vraiment envie d'essayer... mwahaha.

Malicia aurait souhaité que ce soit le cas mais...

-Non ces nuages n'ont pas été crée par l'ancienne reine loin de là. C'est plutôt la magie de l'endroit qui a donné naissance à ses nuages noires. Avant l'arrivé de Cynder, cet endroit servait de planque pour les dragons Électrique qui se servait de cet environnement pour étudier leur pouvoirs un peu comme les autres îles en fait. C'est pour cette raison que je t'avais suggéré la forêt de Phobos pour étudier la peur car cette île regorge de créature issus des pires cauchemars ainsi que d'illusion qui ferait pleurer même le plus courageux des guerriers. Des illusions d’événement qu'on ne veux pas vivre.

Malicia se pencha dès lors sur l'orbe en même temps que son amie et compris que Lyria voulait voir le maître noir. Une sensation de mépris s'empara de la dragonne nécromancienne mais elle tenta de se contrôlé quand la tête du sadique maître noir apparu. C'était un dragon doté d'un charisme plus qu'illusoire. Si il n'avait pas tenter de la tuer, Malicia serait fort probablement amoureuse de lui et elle craignait que Lyria tombe amoureuse du maître noir et en fasse son roi...si cela arrivait, Malicia serait sur le corde raide pour le reste de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine Lyria

avatar

Copyright : Lyria
Messages : 236
Gemmes d'Esprit : 709
Date d'inscription : 16/07/2017
Localisation : Dans mon château de cristal secret

Feuille de personnage
Caractéristique physique:
Caractéristique physiqueDescription
Taille42 mètres
CouleurNoir ébène et bleu saphir. Paillettes d'argent sur les écailles bleues saphirs. Les bracelets changent toujours de couleurs et sont dépareillés.
Âge30 ans
Situation socialEn couple avec ma douce Nessie <3 Aussi alchimiste, et future Maîtresse des Elements

Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/600  (0/600)

MessageSujet: Re: L'Heure de la vengeance a t'elle sonner? (PV Lyria)   Mar 23 Jan - 16:30

Lyria se gratta les écailles de la tête. Ah... mince. Il va falloir trouver un autre moyen, alors. Elle regarda vaguement par la fenêtre. Les éclairs violets zébraient le ciel obscur. La forêt de cristaux luisait en guise de réaction... sans doute absorbaient-ils l'électricité. Hum, comment faire... et si... peut-être. Ce n'est pas le temps qui manque.


- Je sais. Je n'ai pas oublié. Mais je n'ai pas trop le temps, en ce moment. Je travaille sur quelque chose... oh, et puis... j'ai rien à cacher. Tes nuages noirs... s'ils sont nés de la magie de la Foudre et de l'Ombre, peut-être qu'il est possible d'en créer des semblables, de façon artificiel. Jadis, je possédais deux autres éléments : la Foudre et le Vent. Peut-être que si j'arrive à récupérer ces éléments, et les combiner... il n'y aurait plus qu'à trouver un moyen d'amplifier ces nuages. Regarde un peu...


Lyria laissa son élément Ombre revenir... elle imagina ses flammes d'ombre et la glace non pas comme des ennemis, mais comme des amis... qu'il était possible qu'ils soient complémentaires... elle se mit à trembler comme une feuille. Les deux éléments se touchaient, se toisaient, comme doués de conscience... puis ils tentèrent de fusionner sous sa demande insistante. Les flocons se couvrirent de flammes violettes.......... ils ne fondaient pas........ pas même sous l'effet de la chaleur. Lyria était un peu anxieuse.


- Des flammes normales les auraient fait fondre. Mais mon élément Ombre est combinée naturellement avec l'élément Feu. Je me suis donc demandée si d'autres combinaisons seraient possibles. D'ailleurs, ce sont les nuages noirs qui m'ont donné l'idée. Le seul souci, c'est que dans une combinaison artificielle, les deux éléments ont du mal à s'accorder. L'un veut avoir le dessus sur l'autre. Je suppose que c'est une réaction naturelle chez les deux magies, mais ça va être difficile d'y remédier.



Un somptueux palais. Un rai de lumière inondait doucement la pièce. Sur le trône de marbre, un dragon violet aux yeux jaune, semblables à celui d'un serpent. Visiblement, il n'était pas de bonne humeur. Il semblait hurler sur l'un de ses sbires, en proie à une vive colère. Le sbire fouettait un jeune dragon à terre, recroquevillé sur lui-même, comme pour se défendre. Il pleurait, le corps marqué de nombreux coups. Etrangement, le sbire courbait l'échine. Il semblait avoir peur de Malefor. Il se retourna pour lui dire quelque chose. Ce qui ne lui a pas plu. Le visage de ce dernier vira au rouge brique. Il lui envoya une boule de feu à la figure, le projetant quelques mètres plus loin. Lyria éclata de rire. Elle aurait sans doute eu ce genre de réaction aussi.

Ah, on lui avait pas menti, finalement. Malefor, et son formidable caractère... Lyria ne cessait de le regarder. Elle ne saurait dire pourquoi. Pourquoi diable son coeur battait-il aussi fort... ? Nessie ricana. Lyria savait à quoi elle pensait. Elle ne répliqua rien, embarrassée. Lyria ne comprenait pas d'où lui venait ce sentiment étrange... cette attirance... Malefor regarda des soldats traîner le jeune dragon à terre. Ils refermèrent la porte. Malefor détourna le regard. Il se déplaça, comme s'il cherchait quelque chose. Lorsque Lyria le vit s'approcher dans l'orbe, elle se mit à rougir, et ses yeux s'écarquillèrent. On aurait dit une jeune adolescente... amoureuse... non. C'était la Reine des Ténèbres, pas une imbécile écervelée. Elle secoua la tête pour reprendre ses esprits.

Cette fois, elle demanda à voir le quartier général des Résistants. En voyant Malefor disparaître, son coeur se serra malgré elle. Elle renifla d'un air dédaigneux. L'heure n'était pas aux sentiments, mais à la vérité. La fumée laissa apparaître autre chose... Lyria tremblait légèrement d'excitation... elle s'attendait presque à voir Ember apparaître... enfin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malicia Frostbite

avatar

Messages : 176
Gemmes d'Esprit : 637
Date d'inscription : 11/12/2015

Feuille de personnage
Caractéristique physique:
Caractéristique physiqueDescription
Taille
Couleur
Âge
Situation social

Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/400  (0/400)

MessageSujet: Re: L'Heure de la vengeance a t'elle sonner? (PV Lyria)   Jeu 25 Jan - 0:03

- Je sais. Je n'ai pas oublié. Mais je n'ai pas trop le temps, en ce moment. Je travaille sur quelque chose... oh, et puis... j'ai rien à cacher. Tes nuages noirs... s'ils sont nés de la magie de la Foudre et de l'Ombre, peut-être qu'il est possible d'en créer des semblables, de façon artificiel. Jadis, je possédais deux autres éléments : la Foudre et le Vent. Peut-être que si j'arrive à récupérer ces éléments, et les combiner... il n'y aurait plus qu'à trouver un moyen d'amplifier ces nuages. Regarde un peu...

Combiner des éléments était une pratique peu courante en raison du danger que cela représentait pour le dragon qui tentait de s'en servir. Même les gardiens n'osaient pas tenter la fusion d'élément en raison de sa nature instable. Malicia le savait très bien car elle avait elle même tenter l'expérience une fois mais sans obtenir le succès espéré.

Malicia observa attentivement les flammes passé d'un violet sombre à un bleu ciel dégageant un froid intense...un humain aurait des engelures rien qu'en s'approchant de trop près.

-Contente de me savoir de ton côté Lyria...je crois qu'un seul contact m'aurait gelé sur place.


- Des flammes normales les auraient fait fondre. Mais mon élément Ombre est combinée naturellement avec l'élément Feu. Je me suis donc demandée si d'autres combinaisons seraient possibles. D'ailleurs, ce sont les nuages noirs qui m'ont donné l'idée. Le seul souci, c'est que dans une combinaison artificielle, les deux éléments ont du mal à s'accorder. L'un veut avoir le dessus sur l'autre. Je suppose que c'est une réaction naturelle chez les deux magies, mais ça va être difficile d'y remédier.


En effet, combiner deux éléments opposé est très difficile et il arrive même que des dragons perdent connaissance voir la vie rien qu'en appliquant cette pratique. Pour deux éléments c'était simple sur papier, mais rendu à 3-4 éléments cela revenait d'un dieu.

Une fois la fumée dissipé, l'image ne montra rien d'intéréssant comme si la résistance ne voulait pas être visible via la magie.

-Mmmmmh...il semble qu'ils ont une protection contre notre oeil...ils ont si peur qu'ils ne veulent pas prendre de risque. MAis ce n'est pas bien grave car nous avons un pauvre imbécile et une jeune idiote qui peuvent très bien cracher le morceau pour nous...si tu ne les a pas déjà...tuer...mmhmmh...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine Lyria

avatar

Copyright : Lyria
Messages : 236
Gemmes d'Esprit : 709
Date d'inscription : 16/07/2017
Localisation : Dans mon château de cristal secret

Feuille de personnage
Caractéristique physique:
Caractéristique physiqueDescription
Taille42 mètres
CouleurNoir ébène et bleu saphir. Paillettes d'argent sur les écailles bleues saphirs. Les bracelets changent toujours de couleurs et sont dépareillés.
Âge30 ans
Situation socialEn couple avec ma douce Nessie <3 Aussi alchimiste, et future Maîtresse des Elements

Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/600  (0/600)

MessageSujet: Re: L'Heure de la vengeance a t'elle sonner? (PV Lyria)   Jeu 25 Jan - 9:23

- Contente de me savoir de ton côté Lyria...je crois qu'un seul contact m'aurait gelé sur place.


Lyria eut un rictus sacarstique.


- Oh, tu ferais sans doute une magnifique statue de glace, Malicia... une statue très vicieuse, qui gèle tout ceux qui auront la bêtise de s'approcher trop près d'elle. Haha. Je plaisante. Remarque, rien ne m'empêche d'en fabriquer une pour de vrai. Ca pourrait être drôle d'en offrir une aux Résistants, en leur faisant croire que c'est un cadeau... alors que ce serait un cheval de Troie. Ou alors, je peux demander qu'on nous en construise à notre effigie. Ca changerait un peu de la décoration "traditionnelle" que Cynder laisse depuis des années... mmhmmhmm. Qu'en dis-tu ?


Fixant les flocons enflammés, la dragonne noire tendit prudemment une patte vers eux. Elle tourna et retourna sa patte, étonnée. Les flammes bleues ciel léchaient les écailles noires sans la blesser. Lyria avait conscience des risques, et redoutait toujours une réaction de ses propres pouvoirs. Réaction qui ne s'était toujours pas produite... même après les nombreux tests réalisés. Est-ce que c'était parce que ses propres éléments étaient déjà une combinaison naturelle de deux magies... ? Les pouvoirs de Lyria ne cesseront jamais de la surprendre, décidément.

Le froid intense remonta jusqu'à son épaule. Elle le sentait parcourir ses veines en toute liberté, mais ce n'était pas douloureux. Sur Lyria, le froid était comme un doux vent glacé en plein hiver... alors que sa puissance était nettement perceptible. En revanche, sur un autre dragon, le membre aurait été paralysé par le froid pendant un bon moment. Sûrement l'avantage d'avoir l'élément Glace... elle fit disparaître le "feu de glace", et les flocons enflammés. Ils n'étaient encore qu'au stade expérimental. Mieux vallait ne pas l'utiliser de façon prolongé pour le moment. Surtout en présence d'une Malicia blessée.



Lyria grinça des dents en ne voyant rien apparaître. Fichus Résistants. Quand arrêteront-ils enfin de se terrer dans leurs trous ? Trouillards, mauviettes, gros nazes... tss. Ils se cachent comme des lapins dans leurs terriers, terrorisés par le méchant renard qui tente de les attraper. Lyria méditait intérieurement. Nessie partageait la même idée. Ils ne doivent pas être éternellement caché. Ces imbéciles doivent bien sortir pour se ravitailler, à un moment. Le tout, ce serait de savoir où... et quand... pour leur mettre le grappin dessus. Grrr... il aurait fallu des espions dans Warfang pour le savoir... sauf que c'était trop risqué. Un dragon de l'Empire des Ténèbres se voit autant qu'une mare de sang sur la neige... Lyria entendit Malicia, et tourna la tête vers elle, l'air désapprobateur.


- J'aurais complètement détraquer Sweet Giggle "physiquement", et dévoré Luirio vivant, si Saphira n'aurait pas été là pour m'en empêcher. C'est lassant à force, d'avoir des punching-ball aussi cons qu'un balai. Ils sont des proies bien trop faciles, et bien trop faibles, à mes yeux. Je prends beaucoup plus de plaisir à massacrer quand la victime en question résiste un minimum. Les deux zigotos, je les laisserais en vie aussi longtemps qu'ils pourront m'être utiles. Après, je m'en débarrasserais... à ma façon. Mwahaha.


Elle fixa l'orbe en grognant.


- J'imagine qu'il serait inutile de demander à voir cette peste. Elle est sûrement protégée de la même façon que ces sous-merdes qu'on ose appeler des "Résistants". Humpf... ah, ça m'énerve.......... tiens, pourquoi tu ne me montrerais pas Saphira et Cynder ?


L'orbe réagit en créant de nouveau de la fumée. A vrai dire, Lyria n'était pas pressée de savoir ce que faisait Satana et ses sbires... elle ne lui faisait déjà pas confiance, alors savoir qu'elle pouvait être n'importe où dans la forteresse, et pouvait débarquer n'importe quand... Lyria ne pourrait qu'imaginer sa réaction. Les surprendre en train de l'espionner... ce serait la fin de la trève. Et le début d'une guerre contre des morts...

_________________
♪♫♪♫ Music speaks for the mind what the heart doesn't know how to say ♪♫♪♫

♪♫♪♫ What doesn't kill you make you stronger ♪♫♪♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malicia Frostbite

avatar

Messages : 176
Gemmes d'Esprit : 637
Date d'inscription : 11/12/2015

Feuille de personnage
Caractéristique physique:
Caractéristique physiqueDescription
Taille
Couleur
Âge
Situation social

Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/400  (0/400)

MessageSujet: Re: L'Heure de la vengeance a t'elle sonner? (PV Lyria)   Lun 29 Jan - 0:11

Malicia regarda la sphère magique et vit Saphira mais elle ne pouvait décrire ce qu'elle faisait exactement car tout ce qu'elle voyait c'était son postérieur.

-Eum...je propose que l'on cesse d'espionner les autres...et si on sortait un peu prendre le bon air...ces murs sont certes magnifique, mais il faut néanmoins sortir une fois de temps en temps. De plus, dragons ont probablement besoin de savoir que je suis de nouveau en vie afin de réaffirmé la peur dans leurs yeux...mmmhmmmh

En effet, les habitants qui vivaient autour des cieux concordants pensaient certainement qu'avec la mort de Malicia, les choses allaient changé mais c'était mal connaître Lyria...la grande faucheuse n'est jamais bon signe.

-Regarde moi tout ces dragons ignorants...pffff ils me font bien rire on dirait que mon retour a été étouffer.

Malicia se tourna vers Lyria avec un large sourire.

-Ai-je le ok pour que je descende leur dire bonjour? Mmmhmhmm?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine Lyria

avatar

Copyright : Lyria
Messages : 236
Gemmes d'Esprit : 709
Date d'inscription : 16/07/2017
Localisation : Dans mon château de cristal secret

Feuille de personnage
Caractéristique physique:
Caractéristique physiqueDescription
Taille42 mètres
CouleurNoir ébène et bleu saphir. Paillettes d'argent sur les écailles bleues saphirs. Les bracelets changent toujours de couleurs et sont dépareillés.
Âge30 ans
Situation socialEn couple avec ma douce Nessie <3 Aussi alchimiste, et future Maîtresse des Elements

Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/600  (0/600)

MessageSujet: Re: L'Heure de la vengeance a t'elle sonner? (PV Lyria)   Mar 30 Jan - 6:30

Lorsqu'elle vit Saphira apparaître, Lyria ne comprit pas tout de suite ce qu'elle voyait. Puis elle explosa de rire. Encore plus en sentant la gêne de Malicia. Son fou rire dura quelques minutes. Magnifique postérieur de Saphira. Voilà une vision très... insolite, dites-moi. N'est-ce pas aussi quelque chose d'un peu... pervers ? Deux dragonnes, qui matent le postérieur d'une autre, bien tranquillement, sans que cette dernière se doute de rien... non, on va en rester là. Ca va partir trop loin, sinon. Non, mais... mais... mais... ! Qu'est-ce que c'est que ça... ? Qu'est-ce qui lui arrive, à la sphère magique ? Elle en marre, ou quoi... ? ............. Hum, hum. Manifestement, elle doit quand même avoir un petit "problème", hein. Elle ne se doute sans doute pas qu'elle montre Saphira d'un point de vue très... malaisant.


- ... Je n'y vois pas d'objections. On risquera moins de tomber sur d'autres surprises aussi... étonnantes. Huhuhuhu... je m'y attendais pas, à celle-là. Purée....... à ce que je vois, faire régner la peur, ça t'a manqué, hein ? Patience... tu vas pouvoir rattraper le temps perdu, bien plus tôt que tu ne le penses... allons-y.


La dragonne noire se leva pour gagner le hall. Sa démarche était majestueuse, comme si elle apportait la meilleure nouvelle du monde. Sauf que… c’était tout le contraire. Après un long couloir et une série de portes, le brouhaha des conversations et l’agitation quotidienne des habitants parvinrent à ses oreilles. Tandis qu’elles descendaient les escaliers de marbre, Lyria hocha la tête avec un petit sourire, suite aux salutations de quelques habitants.

Elle balaya le hall du regard. Hum… les autres dragons étaient bien trop distraits par leurs conversations pour la remarquer. Blablabla… difficile de les discerner les unes des autres, avec toutes ces voix qui se s’entremêlent. De toute manière, Lyria n’entendit rien de bien intéressant. Juste quelques banalités par-ci par-là… aussi inutiles et inintéressantes soient-elles… la routine habituelle, quoi. Elle eut pourtant un rictus amusé. Personne ne semblait avoir remarqué la présence de Malicia. Du moins, pas encore. A sa remarque, elle haussa vaguement les épaules.


- Regarde moi tout ces dragons ignorants...pffff ils me font bien rire on dirait que mon retour a été étouffer.
- A vrai dire, oui… j’y suis pour quelque chose. Compte tenu de ce qui s’est passé, tu avais besoin de repos. J’ai fait promettre aux nécromanciens de garder la venue de ton retour secret, afin que tu puisses reprendre tes forces bien tranquillement. Mwahaha… bientôt, ce ne sera plus un secret. Alors, réjouis-toi… l’effet de surprise n’en sera que plus grand. Et la satisfaction que tu en auras encore plus intense.


Les lèvres de la dragonne noire se fendirent en un large sourire, les yeux pétillants de malice.


- Tu n’as pas besoin d’une vulgaire autorisation de ma part. Et ça ne sera jamais le cas. Tu es entièrement libre… après toi, ma vieille amie.


Elle la poussa doucement du bout de son aile immense, avec une galanterie exagérée. Cette idée séduisante l’amusait beaucoup, autant que la vision d’horreur qu’elle avait en tête l’enchantait.

_________________
♪♫♪♫ Music speaks for the mind what the heart doesn't know how to say ♪♫♪♫

♪♫♪♫ What doesn't kill you make you stronger ♪♫♪♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malicia Frostbite

avatar

Messages : 176
Gemmes d'Esprit : 637
Date d'inscription : 11/12/2015

Feuille de personnage
Caractéristique physique:
Caractéristique physiqueDescription
Taille
Couleur
Âge
Situation social

Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/400  (0/400)

MessageSujet: Re: L'Heure de la vengeance a t'elle sonner? (PV Lyria)   Ven 2 Fév - 12:30

Tu n’as pas besoin d’une vulgaire autorisation de ma part. Et ça ne sera jamais le cas. Tu es entièrement libre… après toi, ma vieille amie.

Un large sourire se dessina sur les lèvres de Malicia qui s'avança très lentement dans le couleoir en compagnie de Lyria. Elle avait enfin l'autorisation de s'amuser, de terrifier et d'intimider les dragons qui osaient se mettre sur son chemin.

La jeune dragonne cracha un épais nuage de fumée violet qui se répendit dans toute la pièce alors que lentement ses yeux devenaient rouge sang.

En arrivant devant la porte, la jeune vampire s'y glissa avant de tourné la tête vers son amie et lui dit en fronçant les sourcils avec malice en faisant signe à Lyria.

-L'heure...a sonné...êtes-vous prête Lyria et Nessie? l'enfer tout entier va défilé.

Malicia cracha d'avantage de fumée avant d'ouvrir grand la porte pour laisser cet épais nuage sombre envahir le grand hall où des dragons étaient regrouper pour soit disant fêté sa mort. Quand ils virent la dragonne sortir du nuage, les jeunes hurlèrent en pointant la sombre dragonne du doigt.

C'est alors que Malicia fonça sur l'un d'eux et lui dit en posant son visage sur le sien.

-Surprise! HAHAHA!!!

La dragonne claqua des dents avant de s'envoler de nouveau dans les airs pour ensuite ouvrir grand la cape pour ensuite baissé la tête vers quelques dragons qui n'avaient pas peur. c'est alors que ces dragons changèrent de forme pour devenir les démons de l'enfer qui n'étaient heureusement pas là pour tuer mais pour faire peur aux dragons. Les dragons du royaume tentaient de s'enfuir vers les portes, mais d'autre démon les attendaient de l'autre côté pour leur faire peur. D'autres tentèrent d'allée vers Lyria afin de lui demander de la faire arrêté mais Satana, qui assistait à la scène avec un sourire mauvais, se posa à côté de la grande faucheuse et commença lentement à s'avancer vers eux avec un regard riche en malice.

-Demander de l'aide à la grande faucheuse, c'est demander d’apaisée vos souffrances mes petits!

La grande dragonne posa sa tête contre celui des autres dragons avec un sourire mauvais avant de souffler de la fumée avec ses narines pour leur faire peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine Lyria

avatar

Copyright : Lyria
Messages : 236
Gemmes d'Esprit : 709
Date d'inscription : 16/07/2017
Localisation : Dans mon château de cristal secret

Feuille de personnage
Caractéristique physique:
Caractéristique physiqueDescription
Taille42 mètres
CouleurNoir ébène et bleu saphir. Paillettes d'argent sur les écailles bleues saphirs. Les bracelets changent toujours de couleurs et sont dépareillés.
Âge30 ans
Situation socialEn couple avec ma douce Nessie <3 Aussi alchimiste, et future Maîtresse des Elements

Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/600  (0/600)

MessageSujet: Re: L'Heure de la vengeance a t'elle sonner? (PV Lyria)   Sam 3 Fév - 11:17

Ah, ce sourire... Lyria avait l'impression de ne pas l'avoir vu depuis des années. Il commençait à lui manquer. Ca lui faisait vraiment plaisir de revoir cette assurance en Malicia... assurance qu'elle avait perdue en partie à cause de Cynder et Saphira... maudites soient-elles. Comment ont-elle pu lui faire cela... un de ces jours, Lyria devrait leur faire la même chose, juste pour rigoler... on verra si elles feront toujours les fières après une semaine ou deux... mmhmmhmmhmm. La dragonne noire l'observa créer son nuage avec un rictus. Le fait que les autres dragons n'y verraient plus rien serait déjà très oppressant, mais alors rencontrer en chemin une dragonne soi-disante morte... quel délice que de penser à la terreur que cela suscitera chez eux. Son rictus ne fit que s'aggrandir suite aux paroles de Malicia. Même Nessie commençait à se prendre au jeu.


Les portes s'ouvrirent. Le nuage envahit les moindres recoins du grand hall. Lyria ricana en les entendant se poser mille et une question. Une grosse tension, dû au stress, était nettement palpable. Elle la vit se glisser dans l'épais nuage, et s'approcher des dragons aussi sournoisement qu'un serpent. Comme promis, Lyria la laissa œuvrer la première, profitant un peu du spectacle au passage. Mon Dieu... la panique à la simple vue de Malicia. Cette dernière irradiait de plaisir et de bonheur, comme Lyria ne l'avait plus sentie chez elle depuis longtemps. A l'apparition des démons, Nessie pressa légèrement la patte de Lyria. Lyria ferma volontairement son esprit, pour éviter que l'on entende leurs échanges. La présence de ses semblables ne rassurait pas Nessie, à cause de ses "différences" avec eux. Lyria la rassura d'une léchouille sur la joue.


*Que veux-tu qu'ils te fassent, Nessie ? Tu es avec moi. S'en prendre à toi, ce serait comme m'attaquer directement. Et tu te doutes bien de ce que je vais leur faire s'ils osent lever la patte contre nous... mmhmmhmm.*
*Je veux bien te croire, mais... ils sont bien plus nombreux que nous.*
*Il ne suffit pas d'être nombreux pour vaincre. Regarde-les. Ils adorent faire peur, et sont sûrs d'eux. Comme moi. Sauf que je n'ai jamais oublié les précieuses astuces de ma petite soeur, moi... mwahaha.*
*Retourner leur assurance contre eux... et les blesser au moment où ils baisseront leurs gardes ?*
*Exactement. Et même si je baissais la mienne, on est deux, Nessie. Tu couvres mes arrières, et je couvrirais les tiennes. Je n'ai pas l'impression que leur esprit d'équipe soit aussi fort que le nôtre.*
*Parce qu'ils ne seront jamais aussi proches que nous le sommes.*
*L'ennui, c'est que je ne peux pas avoir les yeux partout, contrairement à toi.*
*Lyria, bien sûr que si... mes pouvoirs sont mêlés aux tiens. C'est juste que tu n'oses pas t'en servir.*
*Je ne suis pas aussi à l'aise avec les tiens que tu ne l'est avec les miens. Ils me sont étrangers tellement ils sont... imprévisibles.*
*Ne t'en fais pas. Tu ne perdras pas le contrôle. J'ai confiance en toi. Tu sais... ça me fait chaud au coeur que tu ne leur fasse pas pleinement confiance. Ca signifie que la Lyria que je connais est toujours là. C'est ça que je voulais te dire, tout à l'heure. Pendant un moment, j'ai eu vraiment peur de te perdre...*
*Je ne t'ai jamais quittée. Et je ne le ferais jamais. Maléfique, ou pas maléfique.*
*Ca, il faudra qu'on en reparle plus tard, Lyria. Là-dessus, je n'arrêterais pas de t'embêter.*


La dragonne noire se mit à gronder d'un air exaspéré. Nessie rit aux éclats, et lui mordilla gentiment une corne. Elles se sentirent soudain plus légères, insensibles à la terreur autour d'elles. Nessie joignit son rire au sien en voyant les dragons détaler comme des lapins. Alors, on a des nécromanciens, des vampires, des sorciers... pleins de créatures à faire mourir de peur, et ils ont peur de démons ? Depuis le temps, ils devraient avoir l'habitude de côtoyer les créatures de la nuit... bah, non. Même chez l'Empire des Ténèbres, on a des trouillards. Que c'est désolant... Lyria ferait volontiers dégager tous ces trouillards du château, à grand coup de pattes aux fesses, mais... il ne resterait plus grand monde, au final. Et puis, avec sa nouvelle invention, le problème sera réglé d'ici quelques temps... mwahaha. En voyant des dragons courirent vers elle, Lyria leur sourit d'un air faussement bienveillant. Elle n'eut même pas à leur répondre. Nessie lui murmura que Satana était là. La démone se posait près d'elle l'instant d'après.


-Demander de l'aide à la grande faucheuse, c'est demander d’apaisée vos souffrances mes petits!
- Oh, je n'apaiserais les souffrances de personne... je ne ferais que les prolonger indéfiniment... mais comme c'est demander si gentiment, comment refuser ?


La dragonne noire se volatilisa dans un nuage noir. Invisible, telle une ombre, elle se glissa silencieusement derrière eux avant de réapparaître et les emprisonner dans ses ailes immenses. Elle les serra au point de les étouffer. Avec l'aide de Nessie, Lyria exerça une forte pression sur les barrières mentales de leurs esprits... oh, ils peuvent crier et gesticuler autant qu'ils veuillent... rien ni personne ne pourra les sauver. Comment lui résister, en étant piégés physiquement d'une part, et attaqués mentalement d'autre part, hum ? Mwahaha... elle vit une fissure apparaître. A force de donner des coups de manière très brutale, leurs défenses cédèrent au bout de quelques minutes, à peine. Lyria en profita pour s'y introduire, et y glissa des illusions horrifiques grâce à son élément Ombre. De la torture psychologique, en somme.

Elle y avait l'apparence du spectre de la mort... une dragonne au rire satanique. Des yeux de feu perçants. La chair en décomposition, laissant voir en partie les os. L'odeur putride donnant la nausée jusqu'à en être asphyxiés. Et autour d'eux, rien d'autre que le chaos. Des rivières de sang. Des arbres morts. Un sol calciné par la lave volcanique. Des silhouettes plaintives affreusement mutilées, suppliant qu'on les achève. Tout était bizarrement déformé, comme dans un vrai cauchemar. Dans un premier temps, elle prit un malin plaisir à faire monter l'angoisse en eux. Du bout des griffes, elle "caressa" leur dos de haut en bas, rien que pour les sentir frissonner. Puis elle leur murmura des atrocités à l'oreille, faisant défiler sous leurs yeux des images effroyables, que personne ne voudrait voir.


- Dites-moi... est-ce que vous avez... peur de la mort ? ........... Oui ? Alors... si vous deviez choisir votre façon de mourir... laquelle serait-ce ? ... Ecrasés... brûlés... dévorés... pendus... scarifiés... démembrés... ? Ah... il en existe tellement... permettez-moi... de choisir pour vous.


Une vapeur glacée se dégageait de son corps. Des flammes bleues ciel, au froid intense, apparurent sur ses épaules. Lyria les laissa lentement remonter le long de ses pattes, vers eux, un compte à rebours dans sa tête. Ah, on y croirait vraiment, qu'elle va les tuer... mais non, voyons. Elle va juste les faire souffrir pendant un bon moment, sans pour autant causer leurs morts.... et leur causer la plus belle peur de leur vie au passage. Plus le "jeu" se prolongeait, plus elle y prenait un malin plaisir.


- Vous allez avoir l'honneur de périr de ma main... et de rejoindre ma magnifique collection de statues de glace... vous resterez avec moi... pour l'éternité. Mwahahahaha... dormez bien, mes petits...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malicia Frostbite

avatar

Messages : 176
Gemmes d'Esprit : 637
Date d'inscription : 11/12/2015

Feuille de personnage
Caractéristique physique:
Caractéristique physiqueDescription
Taille
Couleur
Âge
Situation social

Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/400  (0/400)

MessageSujet: Re: L'Heure de la vengeance a t'elle sonner? (PV Lyria)   Sam 3 Fév - 11:55

Les dragons continuaient de reculer devant l'imposant visage de la reine des enfers jusqu'à ce que leur propre reine les pris par surprise dans leur dos. À ce moment, tout était dans un noir d'encre et de la fumée d'ombre continuait d'envahir l'obscurité nouvellement crée.

Malicia continuait à s'amuser quand elle vit ce que faisait Lyria et ne put s'empêcher d'entré dans l'esprit de la reine pour voir ce qui se passait.

La vision qu'elle eut était absolument DÉ-LI-CIEU-SE.  Elle avait envie de rigoler tellement Lyria s'y donnait à fond, mais elle ne voulait fait que Lyria soit vexé alors elle quitta l'esprit de son ami pour ensuite levé à nouveau les bras de chaque côté.

Les démons disparurent dans une nué de chauve-souris et la fumée se dissipa pour finalement dévoilé la redoutable dragonne.

-Votre reine ne vous l'a pas dit? Nous sommes amies depuis longtemps et elle a choisi de me pardonner plutôt que de m'avoir comme ennemi. Maintenant écouter moi, j'ai beau ne plus être la reine, je reste pas moins votre supérieur...alors oser me manquer de respect à moi ou à la reine et...

Malicia posa ses griffes sur de la pierre et marqua lentement la pierre de ses griffes ce qui eut pour effet de produire un bruit absolument horrible pour les dragons.

Du côté des victimes de Lyria, ceux-ci tentèrent de fuir alors qu'ils voyaient Lyria qui les pourchassait sans arrêt.

Un monstre les pris alors par surprise et tenta de les attraper en riant mais sans succès pire encore, ils semblaient courir dans le vide alors qu'ils se retournèrent pour voir que Lyria se tenait tout juste derrière eux.

Les jeunes dragons hurlèrent et se mirent à pleurer alors que le froid commençait à faire son oeuvre dans leur esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine Lyria

avatar

Copyright : Lyria
Messages : 236
Gemmes d'Esprit : 709
Date d'inscription : 16/07/2017
Localisation : Dans mon château de cristal secret

Feuille de personnage
Caractéristique physique:
Caractéristique physiqueDescription
Taille42 mètres
CouleurNoir ébène et bleu saphir. Paillettes d'argent sur les écailles bleues saphirs. Les bracelets changent toujours de couleurs et sont dépareillés.
Âge30 ans
Situation socialEn couple avec ma douce Nessie <3 Aussi alchimiste, et future Maîtresse des Elements

Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/600  (0/600)

MessageSujet: Re: L'Heure de la vengeance a t'elle sonner? (PV Lyria)   Sam 3 Fév - 16:32

Dans la réalité, Nessie riait aux éclats. Entre Malicia qui s'éclate à terroriser les habitants, et Lyria qui torture les autres, les dragons ne savaient plus où donner de la tête. Elle en glissa quelques mots à Lyria, qui lui répondit par un vague sourire, distraite par ce qu'elle faisait. Les yeux clos, elle avait à peine conscience de ce qui se passait dans la réalité. Coincés sous ses ailes, ses victimes s'agitaient nerveusement, tout tremblants, trempés de sueurs froides. Comme endormis, leurs yeux restaient fermés. Ils n'arrivaient pas à se réveiller, piégés en plein cauchemar.

Nessie s'amusa à lancer des Orbes Obscurs sur les dragons fuyards. Les orbes noirs, entourés d'une fumée bleutée, les poursuivaient en sifflant, et explosaient au bout d'un moment, libérant une nuée de mains griffues, qui s'accrochaient sournoisement à eux pour laccérer leurs écailles. Toutefois, Nessie restait près de Lyria... elle redoutait un coup fourré en permanence depuis ce que Lyria lui a dit... un ennemi reste toujours un ennemi, même durant une trève. La dragonne noire ne serait pas ainsi sur ses gardes sans raison. Les autres démons étaient visiblement partis, mais Satana était restée. Hormis profiter de l'occasion pour s'amuser... que voulait-elle, en fait... ?


Pendant ce temps, la Reine s'amusait comme une folle. Les flammes les avaient à peine effleurées qu'ils hurlèrent et s'agitèrent comme des possédés. Une idée effleura Lyria. Elle arrêta ses flammes, puis fit exprès de les relâcher. Avec un rictus, elle leur laissa un temps d'avance, puis s'envola en un éclair, tournant au-dessus d'eux, tel un faucon traquant sa proie. D'un claquement de griffes, elle fit apparaître un monstre à l'aspect repoussant. Sa peau verdâtre était en partie rongée par des verrues. La tête mal tranchée pendait sur le côté, se balançant au rythme de ses pas. Des cafards sortaient et entraient de ses orbites noires et vides. Des tentacules visqueuses lui sortaient de la poitrine. Ses dents pointues étincelèrent tandis qu'un rire d'outre-tombe sortait de ses lèvres difformes. Il tentait vainement d'attraper les dragons, mais se moquait de les toucher ou non. Leurs cris d'horreur était déjà une grande satisfaction.Lyria fit alors disparaître le paysage apocalyptique, les laissant courir au-dessus du vide dans un grand rire.


- Oui... oui, c'est ça, courez... courez, jusqu'à ce que vos coeurs vous lâchent... courez, jusqu'à ce que vos muscles vous abandonnent... courez... jusqu'à votre dernier souffle. Vous êtes seuls, mes petits. Seuls au monde. Personne ne viendra vous sauver. Vous êtes faibles, et vulnérables. J'ai tellement hâte de vous voir mourir d'épuisement...e t la vie s'éteindre dans vos yeux... tous vos efforts seront vains. Telle votre ombre, je vous suivrais partout... où que vous soyez, je saurais où vous trouver... et toujours, je vous rattraperais. Nul n'échappe à la Grande Faucheuse. Nul n'échappe... à la mort.


Puis elle se posa devant eux avec un rictus qui n'annonçait rien de bon. Le spectre de la mort. C'est la dernière chose qu'ils virent. Avant qu'ils ne soient plongés dans l'obscurité. Et qu'un froid polaire ne les envahissent. Comme ils étaient déjà morts. Les bébés pleuraient, et hurlaient comme des chochottes. Et le rire maléfique de Lyria n'arrangeait rien. Nessie devait sentir qu'ils faiblissaient mentalement, car elle parla de nouveau à Lyria.


*Fais attention... à ce rythme, tu pourrais vraiment les tuer...*
*Pas du tout, non. Tu te trompes. Tout ce qui risque de leur arriver, c'est d'être traumatisés pendant un bon moment. Rien de plus.*
*Quoi ? Attends... là, je ne te suis pas. Qu'est-ce que tu veux dire, Lyria ?*
*C'est une illusion, Nessie. Le froid en lui-même est une illusion. Mes pouvoirs agissent principalement sur la zone sensorielle de leurs cerveaux. A l'instant où tu entres dans l'esprit de quelqu'un, autant dire qu'il est mal barré. A moins que sa volonté ne refasse surface, et qu'il te bloque... les limites de ce que tu peux y faire n'ont plus de frontières. Non, mais, regarde-les, Nessie. Cette illusion les perturbe profondément. Ils ne savent plus où ils en sont. Au point que leurs sens sont détraqués par mon illusion. Je peux leur faire croire n'importe quoi par ce biais. Même qu'ils se font dévorés vivants par des fourmis rouges. Ils le sentiront comme si c'était réel, alors qu'ils n'en est rien. Au contraire. Regarde-les bien dans la réalité. C'est comme s'ils étaient simplement endormis, mais dans un affreux cauchemar. Ils ne sont ni blessés, ni morts. On pourrait presque dire "ils vont bien"... s'ils n'étaient pas si terrifiés. Et tout ça, ils ne le savent pas, bien sûr... mwahaha.*
*Oh... je vois... Lyria, t'es vraiment une psychopathe, en fait.*
*Merci du compliment, ma soeur.*

_________________
♪♫♪♫ Music speaks for the mind what the heart doesn't know how to say ♪♫♪♫

♪♫♪♫ What doesn't kill you make you stronger ♪♫♪♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphira

avatar

Messages : 183
Gemmes d'Esprit : 784
Date d'inscription : 10/07/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Caractéristique physique:
Caractéristique physiqueDescription
Taille1m83
CouleurNoir legerement bleuté
Âge18 ans
Situation socialInflath (relation amoureuse)

Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: L'Heure de la vengeance a t'elle sonner? (PV Lyria)   Dim 4 Fév - 7:44

Décidément on peut jamais bosser en paix dans cette forteresse et non la dragonne des glaces n'était pas entrain de s'envoyer en l'air malgré ce que la reine Lyria avait put s'imaginer en l’espionnant pour se retrouver avec la vision la moins avantageuse de sa sœur. Non depuis le retour des montagnes de minuit et quelques visites a Inflath, la dragonne avait étudié un peu plus en détail les objets ramenés de l’expédition y compris le miroir contenant un démon. En autre la télépathie qu'elle avait fait l'effort de développé un peu plus, Saphira avait doucement commencer a débloquer son élément lié a la peur mais manquait un peu de cobayes sur lequel elle voudrait vraiment se lâcher. Ayant donc déménager dans la partie ou se trouve les orphelins, elle n'avait pas chômer non plus car la tour ainsi que sa chambre et celle des enfants c'étaient vu ornés de runes solaires afin de protéger ses occupants d'une certaine dragonne en particulier et oui on peut dire que l'anecdote comme quoi Sweet Giggle avait put faire fuir Malicia grâce a la lumière n'était pas tombé dans l’oreille d'une sourde. Pourtant sa concentration dans son travail fut troubler par une agitation extérieur pas du tout discrète qui pouvait laisser croire que les habitants de la forteresse sont attaqués et c'était loin d'être une impression.

En effet quand elle pris l'initiative de se rendre sur place afin de prêter main forte en cas d'invasion, elle se rendit compte que les principaux attaquants n'étaient autres que Lyria et Malicia, ouep bizarrement Saphira aurait dut sans doute s'y attendre un peu. En tout cas il était facile de comprendre que Lyria ne c'était pas soigné de la potion qui lui avait fait perdre la tête, une bonne chose du coup que Saphira ai put travailler sur un antidote qui n'a d'effets que sur ceux qui ont bu la potion, les autres n'auraient l'impression que de boire une boisson parmi tant d'autres. Consciente qu'elle ne pouvait pas aider tout le monde, elle décida de rejoindre les plus jeunes et surtout les bébés en les protégeant également avec de la glace.
"Eh bien grande sœur, on peut plus bosser tranquille dans cette forteresse? J'ai crut qu'on se faisait attaquer vu le bruit que vous faites."
Écoutant aussi ce que disait Malicia de son côté, visiblement la nécromancienne avait l'air de se croire toute puissante maintenant que Lyria lui avait pardonner...ouais a croire que Malicia n'avait retenu aucune leçon de ses erreurs, une "légère" piqûre de rappel avait l'air de s'imposer mais après tout, peut être que Saphira venait de le trouver son cobaye pour tester l'élément de la peur.
*Tu a peut être le pardon de la reine ma vieille mais tu n'a pas le mien. Voyons voir si tu est capable de faire preuve de respect a l'un de tes supérieurs toi aussi*

Faisant briller ses yeux d'une légère lueur rougeâtre a peine perceptible vu ses yeux bleus habituels, la dragonne tenta d'utilisé ses pouvoirs pour faire peur a Malicia, invoquant l'illusion d'un soleil éclatant juste au dessus de la nécromancienne même si rien ne disait qu'une attaque sur le mental allait lui donner l'impression de brûler au soleil mais ca serait au moins l'occasion de voir si les pouvoirs liés a la peur de Saphira ont un peu d'efficacité.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malicia Frostbite

avatar

Messages : 176
Gemmes d'Esprit : 637
Date d'inscription : 11/12/2015

Feuille de personnage
Caractéristique physique:
Caractéristique physiqueDescription
Taille
Couleur
Âge
Situation social

Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/400  (0/400)

MessageSujet: Re: L'Heure de la vengeance a t'elle sonner? (PV Lyria)   Mar 13 Fév - 23:36

Les cris des dragons étaient un son délicieux pour la nécromancienne qui plongea de nouveau vers eux en sortant ses griffes et ses dents pour en terrifier plus qu'un en lâchant un grognement quand elle rasa la tête de ses griffes pour ensuite remonter.

-Vous ne m'échapperez pas...grrrrrrAAAARRR

Malicia plongea de nouveau pour enfin se saisir d'un dragon avant de lui dire dans une voix malsain.

-Embrasse moi petit morveux! Grrrarrr

Malicia plongea ses lèvres sur ceux du dragon qui paniquait sur le coup en essayant de faire dégagé les lèvres nécrotique de la vampire qui refusait d'arrêté de faire du mal. Ce n'est que quand elle vit Saphira entrer qu'elle arrêta pour se tourner vers elle d'un regard noir de haine.

Voyant le soleil apparaître dans la pièce, la nécromancienne riait à l'intérieur d'elle et commença à faire semblant de brûler afin de faire croire à Lyria que Saphira lui faisait du mal mais aussi pour que Satana intervienne dans tout ça.

La dragonne rosé fonça alors sur Saphira pour rapidement la cerné de tout son corps. En la regardant, son regard se durcit comme une mère prête à gronder l'enfant d'un autre.

-Tu ose appelé ça la peur? Mmhmmh...cela ne ferait même pas peur à une souris...laisse moi te montrer c'est quoi l'élément de la peur.

La dragonne leva la tête vers le plafond et lâcha un cri supersonique qui poussa les dragons à se boucher les oreilles alors que des vagues rouge sortaient de sa bouche.

Par la suite, une multitude de squelettes apparurent via l'épaisse fumée sombre. Ceux-ci prirent l'apparence fantômatique des amis de Saphira et ils se mirent à la critiquer ouvertement.

-Pourquoi n'es-tu pas revenu pour nous sauver?

-Tu nous as laissé mourir alors que tu aurait pu changer notre avenir.

-Tu ne vaux pas mieux que Malefor...

Les spectres tournèrent autour de la jeune dragonne en cherchant à la briser.

Quand à Satana, une fois son cri lancer, elle lança un regard noir à la jeune dragonne avant de tenter de la mordre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine Lyria

avatar

Copyright : Lyria
Messages : 236
Gemmes d'Esprit : 709
Date d'inscription : 16/07/2017
Localisation : Dans mon château de cristal secret

Feuille de personnage
Caractéristique physique:
Caractéristique physiqueDescription
Taille42 mètres
CouleurNoir ébène et bleu saphir. Paillettes d'argent sur les écailles bleues saphirs. Les bracelets changent toujours de couleurs et sont dépareillés.
Âge30 ans
Situation socialEn couple avec ma douce Nessie <3 Aussi alchimiste, et future Maîtresse des Elements

Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/600  (0/600)

MessageSujet: Re: L'Heure de la vengeance a t'elle sonner? (PV Lyria)   Dim 18 Fév - 18:18

Lyria savourait pleinement la peur qu'elle inspirait aux bébés et autres trouillards quand elle entendit une voix familière. Au début, elle crut que c'était Nessie. Elle sentit la démone secouer la tête d'un air négatif, et lui montra Saphira à travers ses yeux. Une colère froide se répandit en elle avec la force d'une cascade glacée tandis que de la vapeur se dégageait de son corps.


*Haha... je ne me souviens pas t'avoir invité, "petite soeur". On ne t'a jamais dit que la curiosité est un vilain défaut ? ... Ah oui, c'est vrai. Tes "parents" sont morts avant d'avoir pu te l'apprendre. Tiens donc. Pour une tragédie, c'est une tragédie.*
*Ly'...*
*Oui, ma douce ?*
*Je ne crois pas qu'elle pensait à mal lors de son intervention. Saphira a l'air de penser que vous allez leur faire du mal, alors que votre but était simplement de faire peur.*
*Peu importe. Qu'elle s'occupe de ses affaires, et de son travail si "passionnant", tant qu'elle y est. Elle en train de tout gâcher, là. Pfff... le portrait craché de sa "môman". Ca me donne envie de vomir...*
*Oh, dans ce cas, rien n'est plus simple. Montre-lui ce que tu sais faire... my love.*


La dragonne noire se retira de l'esprit des dragons. Elle cligna des yeux, revenant à la réalité, et lâcha les dragons toujours inertes, se moquant de savoir s'ils étaient vraiment indemnes ou non. En se tournant vers Saphira, lorsque la Reine vit le soleil au-dessus de Malicia, et cette dernière qui se tordait de douleur... son sang ne fit qu'un tour. Elle déploya vivement ses ailes en éventail, envoyant une bourrasque "modérée" dans la direction de Saphira. Du moins, assez forte pour faire reculer la jeune dragonne. Si Saphira recommençait, elle ne lui ferait pas de quartier. Avec un air faussement mieilleux, Lyria lui répondit finalement.


- Oh, Saphira ! Mon petit chocalat noir... si tu savais à quel point je suis... heureuse, de te voir. Nous étions justement en train de fêter le retour de ma très chère Malicia. Que c'est "aimable" à toi de te joindre à nous... en faisant du mal à ma MEILLEURE AMIE ! Je serais toi, j'y réfléchirais à deux fois.


Sa patte brilla d'un éclat bleu vif, et la Reine fit un geste nonchalent. Des stalactites commencèrent à tomber du plafond, non loin de la jeune dragonne.


- Donne-moi une seule raison de ne pas te faire "bobo", ma petite.... oh, j'ose espérer que tu aimes les barbecues... car très bientôt, tu ressembleras... A UNE BELLE BROCHETTE EN GLACE... !!!


Lyria allait enchaîner en créant des pics de glace sur sa queue pour les lancer, quand elle vit Satana intervenir. Elle suspendit son geste et les observa un moment, l'air malicieuse. L'attaque de la démone fut rapide et surprenante. Le cri supersonique fit vibrer le sol et les murs. Lyria leva la tête. Les stalactites restées au plafond menaçaient de tomber sur elles... elles tintaient tels des petits carillons cristallins. Lyria pesta intérieurement en voyant les vitres du château se fissurer. Bon... au moins, la prochaine fois, elle saura qu'elle doit investir dans du verre incassable. Même Nessie dû se boucher les oreilles à cause du cri à vous perforer les tympans. Par contre, remplacer des tympans perforés... c'est une autre histoire. Ca, pour une "démonstration", c'en est une. Pendant ce temps, Lyria s'approcha de Malicia et lui demanda si elle était blessée, l'air inquiète.

Un moment plus tard, la Reine entendit des voix, qui lui était étrangères. La démone n'en était pas rester pas et avait invoquer des spectres. Ils tournaient autour de Saphira, dans une sorte de danse macabre, à l'aspect d'une ronde satanique. Saphira avait beau être forte, elle ne tiendra pas éternellement. Bien que la situation l'enchantait, Nessie demanda à Lyria d'y mettre un terme avec beaucoup d'insistance. Prolonger les "festivités" n'était manifestement pas "une bonne idée", selon elle. Lyria soupira, résignée. Ah, qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour celle qu'on aime... sauf que le cristal de Lyria se mit soudainement à briller, pour une raison inconnue. Elle l'effleura du bout des griffes, perplexe. Puis elle commença à la sentir. La magie élémentaire de la Peur. Elle emplissait tout l'air du hall. Puissante, et dangereuse. Tapie dans l'ombre, prête à leur tomber dessus, à n'importe quel moment. La magie vint se coller à elle, comme un étau voulant l'enserrer. Lyria résista, bien qu'elle commençait à avoir du mal à respirer.

Mentalement, la Reine résistait aussi à l'oppression. Comme une masse voulant l'écraser, elle luttait contre quelque chose d'immatériel et invisible. Puis naquit en elle un désir intense d'avoir le dessus. C'est elle qui dominera la peur, pas l'inverse. Ce sera dans le coeur des autres que ce sentiment se répandra, pas l'inverse. Voir Satana donner un aperçu de cet élément avait finalement éveillée en elle un désir de faire peur, bien plus fort que Lyria ne l'avait ressenti auparavant. Le cristal vira au rouge avant de s'éteindre. Lyria pencha la tête sur le côté, curieuse. Une énergie étrange traversa la Reine de part en part. Lorsque la dragonne noire fut enveloppée d'un halo rougeâtre, elle comprit. Elle sourit d'un air maléfique, partageant l'enthousiasme de Nessie. Son cristal avait capté cette énergie avec sa propre magie, et agi comme un canaliseur, absorbant une partie de la magie élémentaire......... surprenant. Décidément, ce cristal lui réservait encore bien des surprises. Quelle belle coïncidence, n'empêche. Lyria qui acquiert le même élément que la petite soeur. C'est mignon. Elle s'avança vers Satana d'un air malicieux.

Avec prudence, elle usa d'un peu de la Peur, afin de voir s'il fonctionnait. Des éclairs rouges parsemèrent son corps, alors qu'une illusion se matérialisa autour des dragons. Du sang se mit à couler des murs et de l'escalier. Tout semblait se déformer, donnant une apparence curieuse et surréaliste au hall. Sauf que tout flottait au-dessus d'un gouffre sans fond, ce qui donnait l'impression bizarre que les dragons marchaient dans le vide. Lyria avait l'apparence effroyable d'un démon repoussant à plusieurs têtes. Les toisant du regard d'un air mauvais, elle dit d'une voix d'outre-tombe.


- Belle démonstration, Satana, mmhmmhmm... ça, c'est ce qu'on appelle de la peur. Tu as du talent, c'est indéniable. Et j'apprécie beaucoup des talents comme le tien. Permets-moi de t'ôter de cette tâche insignifiante, et de m'occuper du reste par moi-même.


Lyria fixa Saphira d'un air sévère.


- Où en étais-je... ? Ah oui... j'ai une soudaine envie de... ballet aérien. Mwahaha. Si tu es capable de faire du mal à Malicia, alors peut-être es-tu capable de m'affronter, petite ? Allez, Saphira. Bats-toi contre ta propre soeur... tu voulais te joindre à la fête, tu vas être servie.


Fouettant l'air de sa queue, elle lui donna un féroce coup de queue, afin de la projeter quelques mètres plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphira

avatar

Messages : 183
Gemmes d'Esprit : 784
Date d'inscription : 10/07/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Caractéristique physique:
Caractéristique physiqueDescription
Taille1m83
CouleurNoir legerement bleuté
Âge18 ans
Situation socialInflath (relation amoureuse)

Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: L'Heure de la vengeance a t'elle sonner? (PV Lyria)   Dim 18 Fév - 19:38

Comme c'était a se douter, la tentative d'effrayer Malicia n'avait pas vraiment était au gout de Lyria. Bon la réaction de cette dernière aurait put faire souffrir la jeune dragonne si elle n'était pas persuadé que ce sont les effets de la potion qui la font agir ainsi. Quand aux paroles mental aux sujets de ses parents adoptifs qui étaient morts, cela aurait put marcher si Saphira n'avait pas fait le deuil depuis longtemps et si Lyria avait été la seul a lui faire une tel remarque.
*Moi au moins j'en ai eu une, grande soeur. Quand a ma curiosité, disons que le bruit que vous faisiez était vraiment pas discret.*
Etant forcer de reculé, elle fit pourtant face a Lyria qui s'efforçait d'avoir l'air heureuse de la voir même si son état actuel faisait qu'elle n'était vraiment pas crédible. Ainsi Malicia était de retour mais Saphira ne savait même pas qu'elle était partie même pendant peu de temps bien qu'on pouvait clairement dire que la nécromancienne revenait vraiment de loin.
"Parceque Malicia ce sera absenté? Moi qui croyait qu'elle te coller au cul en permanence mais bon je n'était pas au courant de ce détail mais c'était peut être ca que j'ai senti comme impression, comme si des centaines de dragons avaient hurlés de joie en même temps. Quand a faire du mal a ton amie, je voulait tester l'élément de la peur et il n'y a qu'elle ou j'avait une petite idée de sa peur pour tester si je m'en sortait bien mais on dirait bien que oui. Par ailleurs vu ce que vous faites a nos propres sujets, en quoi ce que j'ai fait est pire que vos actes?"
En général elle n'aurait jamais parler a Lyria de cette façon mais le fait que Saphira ne reconnaissait pas sa sœur en la dragonne qu'elle avait devant elle, du coup elle ne se gênait pas a lui répondre exactement sur le même ton. Voila maintenant que Lyria était clairement entrain de la menacer de la tué, au moins maintenant Saphira était fixé sur le fait que sa grande sœur n'existe plus en ce moment si elle avait encore des doutes
"Je chercherait même pas de raison a te donner. Fait ce que tu veux faire a condition que tu en est le courage."
Pourtant au moment ou la grande faucheuse avait l'air prête a mettre sa menace a exécution, voila qu'une autre dragonne s'invita elle aussi a la fête. Elle avait d'ailleurs un look plutôt sympa malgré le côté flippant de ses piques mais bon dans les terres du royaume, c'était monnaie courante.
"Ouais j'admet que la peur, je maîtrise pas encore très bien mais disons que c'est pas l'élément que je gère le plus pour le moment."

Voila pourtant que cette dragonne poussa un cris qui avait quand même le don de bien niquer les oreilles mais voila que des spectres et pas n'importe lesquels avaient commencé a lui tourner autour en lui faisant constamment des reproches.
"On croit rêver, c'est vous qui êtes partis. Vous m'avez laissé toute seul alors dites moi, vous étiez ou quand j'avait besoin de vous? C'est vous qui m'avez tous laissé tomber et si vous penser que je suis comme Malefor...allez vous faire foutre."
Oh l'élément peur avait marcher et l'illusion était parfaite mais cela n'avait fait que reveiller une colère coupable chez la dragonne qui en voulait aux disparus de l'avoir laissé tomber même si bien sûr ils n'avaient pas vraiment eu le choix mais elle partait en ce moment du principe que si il s'agissait vraiment de vrais fantômes, ils auraient put la rejoindre depuis bien longtemps. La dragonne envoya en tout cas des pics de glace a travers chaque spectre en les fusillant du regard.
"Si je vous déçoit tant que ca, vous n'avez qu'a repartir dans l'endroit ou vous êtes restez planqués pendant toutes ces années...j'ai plus rien a faire avec vous."
Cependant quand elle senti l'haleine chaude de Satana prêt de son cou, la dragonne des glaces créa un marteau de glace et lui décocha un coup plus que violent dans la mâchoire au point qu'elle ne serait même pas surprise de lui avoir fait perdre des dents.
"Vous avez raison, la peur je la maîtrise pas autant que vous mais la glace je m'en sort beaucoup mieux. La prochaine fois que vous voulez me mordre, abstenez vous."

Elle n'avait pourtant pas le temps de souffler que Lyria aussi maintenant voulait se battre contre sa sœur. Pourtant Saphira n'était pas suffisamment stupide pour relever le défi car même dans l’éventualité qu'elle puisse avoir le dessus, elle n'avait pas envie de devoir être forcer de faire du mal a sa sœur alors qu'elle n'était pas vraiment elle même. Pourtant la dragonne avait bien une petite idée pour éventuellement augmenter ses chances.
"J'aime pas cogner les dragonnes qui commencent a avoir de l'âge mais avant que tu me massacre, j'aimerait boire un nouveau alcool que j'ai trouver il y a peu mais bon je t'en propose pas j'imagine? Il est sans doute trop fort pour une dragonne aussi délicate que toi."
L'alcool en question était en vérité l'antidote a la fameuse potion qui avait bien foutu le bordel depuis son apparition et si elle ne ferait aucun effet a Saphira, Lyria en revanche en ressentirait très vite les effets. En tout cas Saphira avait bien fait exprès de faire genre que Lyria ne soit pas capable de relever le défi afin de jouer justement sur le fait que la grande faucheuse ne supporterait sans doute pas que sa jeune sœur soit capable de faire quelque chose qu'elle même ne soit pas capable de faire. Buvant une gorgée devant Lyria, elle tendit pourtant la gourde a sa sœur.
"Ah je confirme que c'est pas une boisson pour les mauviettes. Tu te sent prête a me prouver que tu n'en ai pas une avant qu'on entame le combat?"
Au cas ou Lyria voudrait lire dans son esprit, elle risquerait d'avoir beaucoup de mal vu que les visions faites par Satana lui occupait encore l'esprit et occulté tout par la même occasion. Elle encaissa quand même l'attaque de Lyria mais fit de son mieux pour ne même pas montrer de douleur.
"Je m'attendait quand même a mieux."
Tournant sur elle même en créant une tornade autour d'elle, elle était entrain d'user du fameux Vent du Nord. Ainsi la tornade qui pouvait déjà causé des sévères blessures aux contacts, cette dernière avait aussi la particularités d'envoyer des pics de glace sur ses cibles, la cible en question étant Lyria a l'heure actuel.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malicia Frostbite

avatar

Messages : 176
Gemmes d'Esprit : 637
Date d'inscription : 11/12/2015

Feuille de personnage
Caractéristique physique:
Caractéristique physiqueDescription
Taille
Couleur
Âge
Situation social

Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/400  (0/400)

MessageSujet: Re: L'Heure de la vengeance a t'elle sonner? (PV Lyria)   Lun 19 Fév - 11:00

Malicia cessa de faire semblant quand le soleil disparu et recommença aussitôt son travail en plongeant sa patte dans le sol pour ensuite se saisir de la queue de sa prochaine victime qui essayait vainement de s'échapper en plantant ses griffes dans le sol.

-On a pas fini de jouer tout les deux mmmhmmmh...

La dragonne se mit à ricanner avant de planter ses deux pattes avant de chaque côté du visage du dragon paniquer.

-Ques que je ne donnerais pas pour avoir un vampire à mes côtés...tu es si beau...si...délicieux...mmmhmmh...

Malicia commença lentement à approcher son visage du jeune dragon et montra ses canines pointu avec un sourire menaçant.

Le dragon, en panique, tentait en vain de repousser la tête de la dragonne, mais elle arriva quand même au cou du dragon pour ensuite refermé sa bouche sur sa jugulaire juteuse sans toutefois planter ses crocs dedans.

Le jeune dragon ne pouvait donc plus bouger et laissait la nécromancienne faire son délicieux travail tandit que du côté de Satana, la dragonne soupçonnait quelque chose, mais ne connaissant pas du tout comment Lyria était avant, elle déclara.

-Allons, tu peut boire et après la finir non? C'est pas comme si cela te tuerait, elle l'a gouter pour toi alors je pense que ce contenu te ferait gagné en puissance.

La dragonne retourna par la suite vers les derniers dragons qui avaient tenté de fuir pour les arrêtés de nouveau en leur montrant son squelette.

-Je peux vous montrez bien plus sombre et maléfique encore! Je peux vous montrez... les abysses...mmmhmmmhmmmh...

La dragonne ouvrit grand la bouche avant de plonger sur les dragons qui hurlèrent de terreur quand elle referma sa grande gueule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reine Lyria

avatar

Copyright : Lyria
Messages : 236
Gemmes d'Esprit : 709
Date d'inscription : 16/07/2017
Localisation : Dans mon château de cristal secret

Feuille de personnage
Caractéristique physique:
Caractéristique physiqueDescription
Taille42 mètres
CouleurNoir ébène et bleu saphir. Paillettes d'argent sur les écailles bleues saphirs. Les bracelets changent toujours de couleurs et sont dépareillés.
Âge30 ans
Situation socialEn couple avec ma douce Nessie <3 Aussi alchimiste, et future Maîtresse des Elements

Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/600  (0/600)

MessageSujet: Re: L'Heure de la vengeance a t'elle sonner? (PV Lyria)   Sam 24 Fév - 13:28

Tiens donc. Madame la Princesse sait utiliser la télépathie, et son lien avec Lyria existe toujours. Ca pourrait être marrant de retourner ça contre elle. Une seconde. Est-ce que ça voudrait dire... ? Mais non... Saphira n'espérait pas toujours ce que Lyria croyait... ? Mentalement, Lyria riait aux éclats. Oh, tellement sentimental. Un espoir aussi fragile que minuscule, qui n'a pas sa place dans un lieu aussi obscur que cette forteresse. Sûrement que Lyria se fera une joie de le détruire. Après tout, la forteresse est réputée pour être "l'endroit où meurt l'espoir", mwahaha. Peut-être qu'il est temps de revenir à la dure réalité qu'on s'efforce vainement de fuir... ah, tiens, en parlant de dureté. La petite Saphira qui ne respecte pas sa Reine... oh, qu'elle va prendre cher. Elle veut jouer à la dureté ? On va jouer à la dureté. Aucun problème. Il lui en faudra, des mouchoirs, pour sécher ses larmes... mwahaha. Rien ne fait plus mal que les blessures du coeur.


*Mwahaha... si un jour tu tombes dans un guet-apens à cause de ta stupide curiosité, je rigole. Cette fête aurait pû en être une, et tu serais tombée dedans direct, l'intello ! D'ailleurs, faire du bruit, c'est pas l'un des principes d'une fête, justement ? Mmhmmhmm. On va sauter de tragédies en tragides, je le sens ! Premièrement. L'espoir et le bonheur n'existent pas en ces lieux, trésor. Ils meurent d'office à peine ils ont posé une patte en ces terres maléfiques. Y'a vraiment que les bébés avec du gruyère en guise de cerveau et les bêtas incapables de garder la tête sur les épaules pour croire que ces idioties puissent encore exister ici.*


Elle pesa sur les mots qui suivirent, avec un rictus mauvais.


*Deuxièmement. Si c'est pas "assez clair" pour toi, je vais te le dire directement : à mes yeux, tu n'es plus rien. Sérieusement. Tu crois que ta "mamounette" de Cynder viendra te parler un jour ? Détrompe-toi. Elle ne reviendra jamais vers toi ! Elle ne voulait pas de toi avant même ta venue au monde ! Jamais plus elle ne voulait entendre parler de la petite Saphira. Sur ce dernier point, je suis d'accord avec elle, "petite soeur". Alors, tu es vraiment "censée être" sa fille "biologique" ? ET ma petite soeur ? Pitoyable ! A part les ridicules propos mieilleux qu'elle t'a gentiment enfoncé dans la tête pour te bousiller le crâne... quelles preuves as-tu ? Tu sais où tu es née ? A quelle date ? Qui était ton père ? Et si tu as des tantes, des oncles, des cousins ? Non, bien sûr. Tu vois... je sais même pas pourquoi tu es là, en fait. Parce que t'as rien à y faire.*



Qu'elle cesse donc de croire en ce qui n'est plus possible. Ca lui évitera de se fracasser contre quelques murs en cours de route. Même Lyria s'est résolue à ignorer délibérement Cynder, et à faire comme si ce maudit mot, "amour", n'existait pas... mwahaha. A part avoir un coeur brisé et meurtri, qu'est-ce que ça lui a jamais apporté... ? Elle afficha soudain un rictus narquois. Ah oui, c'est vrai. Inflath. Elle l'avait complètement oublié, celui-là... on va bien s'amuser, on dirait.


*Oh, pardon... pendant que j'y suis, j'ai oublié quelqu'un. Cette chose qui ose prétendre porter un prénom, alors qu'il ne ressemble à rien, et n'est même pas un être vivant... ton "animal en peluche" adoré. Il ne viendra pas te sauver, j'imagine ? Non, bien sûr. Il sera mort avant même d'arriver jusqu'ici ! A force d'espérer, tu finis par tout perdre, et te détruire toi-même, le chocolat périmé. Oh, après, je m'en fous de toi... j'ai strictement rien à apprendre d'une gamine même pas encore adulte, qui semble tout droit sortie de la maternelle ! Tu es seule ici, mon glaçon. Moi, je ne le suis pas. Ils sont tous avec moi, pour me soutenir et m'encourager dans tout ce que je fais. Ils ont toujours été là pour moi... sauf toi, petite dragonne. Tu n'es déjà pas foutu de "m'accepter" telle que je suis, alors qu'eux l'ont fait depuis longtemps ! J'ai toutes mes raisons de te rejeter... et de ne plus vouloir de toi !*


La dragonne noire ricana en la voyant reculer. Wouah, la résistance. Elle arrive pas à supporter une petite rafale de vent ? Ca aurait été bien pire si Saphira se serait pris une mini-tornade dans la tronche. Le comble, c'est que la jeune dragonne ignorait tout de ce qui est arrivé à Malicia. Quoi qu'il en soit, oui, il est clair que la "gentille Lyria" a définitivement disparue. Autrement, jamais elle n'aurait menacé Saphira de mort.


- Ha ! On joue au moraliste, maintenant ? Tsss... qu'est-ce qui est pire que ce que tu as fais ? Tu me demandes ? Tu n'as pas un peu l'impression qu'en te retournant contre moi, tu deviens une ennemie de l'Empire ? Plus le temps passe, plus tu me donnes de raison de te rayer de la carte. Encore mieux : jouer au pacifisme, en protégeant les sujets. Tu crois que l'Empire fonctionne comment, hum ? En étant des "êtres tout beaux, tout gentils, tout pacifiques", c'est comme ça qu'on se fait marcher sur les pattes, et qu'on donne la possibilité aux autres de nous démolir n'importe quand ! Chose que je ne permettrais pas. On me respecte pour ce que je fais, mais toi, qui te respecte ?


Une lueur amusée brillait dans ses yeux.


- Vas-y. Continue à m'insulter. Ca me touche pas plus que ça. Tu me fais bien rire, avec tes grands airs de Miss Je-Sais-Tout ! En vérité, c'est plutôt l'inverse. Ah, pour ça, elle est belle, la Princesse des Ténèbres... qui ne sait même pas ce qui se passe dans son propre château ! Faut-il que je te donne également des cours sur comment on dirige un royaume ? Vu ton niveau, ça fait peur. Haha... "peur" ! Tu ne sais même pas comment fonctionne cet élément, alors que tu l'as hérité de la célèbre Terreur des Cieux ! Telle mère, telle fille... même sans l'avoir, je sais tout de cet élément. Va donc t'employer à maltraiter des cobayes du genre Luirio. Ca, c'est plus de ton niveau. Dire que tu oses te pointer devant moi et Malicia, avec cette "abomination" que tu appelles "la peur"... ça fait pitié.


Comme si on avait besoin de connaître la peur de l'autre pour employer l'élément sur lui... bwahaha ! La Peur ne sert pas qu'à faire peur. On peut l'utiliser sur une victime pour justement la forcer à montrer ses peurs... et les retourner contre elle. Forcément, elle ne peut pas le savoir, parce qu'elle ne sait pas renseigné sur la question... et Lyria se gardera bien de le lui dire. Cette fonction est supposée être remplie par une certaine maman, qui a jadis été un bon professeur, faut le reconnaître... mais quand on voit comment elle est devenue, on se demande comment elle a pu avoir une telle renommée dans le Royaume des Ténèbres.

Et voici la magnifique intervention de Satana. Ou pas. Je hurle un bon coup pour faire sensation, et je me prends le gros coup de marteau en guise de remerciement. Lyria s'effondrait de rire. Mordre était le passe-temps préféré de Satana ? Encore faut-il voir s'il lui reste quelques dents, avec ce qu'elle s'est pris. Bientôt, la démone ressemblera plus à un croque-mitaine inoffensif. Pas très efficace sur Saphira, tout ça. Même l'élément Peur n'a pas l'air de lui avoir fait grand chose, si ce n'est la mettre en colère. Après avoir "acquis" l'élément Peur, Lyria se dit qu'un combat entre soeurs sera bien plus passionnant.

Pendant un instant, elle crut qu'elles commenceraient vraiment, sauf que... non. Bizarre, ce changement d'attitude. Ca ne lui ressemble pas. A moins que Lyria se fasse des idées. Ecoutant ce que disait Saphira, Lyria plissa les yeux d'un air suspicieux, sans savoir quoi en penser. La jeune dragonne qui voulait trinquer, avant un combat de "mise à mort"... Saphira se moquait d'elle, ou quoi ? Hum... Lyria aussi avait une petite idée malicieuse. Elle tendit la patte pour prendre la gourde... sauf qu'elle se referma sur celle de Saphira et brûla. Lyria déploya ses ailes en grondant, l'air furieuse. Le ton de sa voix était menaçant.


- Excusez-môaaa, Sa Majesté ! Je voulais juste vérifier si vous étiez tellement bien placée pour parler... bwahaha ! Apparemment, non. Moi, je ne suis pas une fragile dragonne glacée incapable de résister à une petite flammèche de rien du tout, et qui est amoureuse d'une bouée en plastique..... MWAHAHA ! Mais quelle idiote tu fais ! Trinquer avant de se battre... je n'ai jamais rien entendu d'aussi stupide ! Je n'ai rien à prouver à personne. Et certainement pas à une gamine écervelée dans ton genre. Si tu savais ce que je m'en fous de toi, le glaçon... vas-y. Riposte. Tu me feras quoi, de toute façon ? Une égratignure ? Et après ? Tu me connais pas, et je te connais pas ! Tu ferais aussi bien de déguerpir, plutôt que de me faire perdre mon temps avec tes bêtises ! Disparais !


Après sa première attaque, Lyria vit Saphira tourner dans les airs, créant ainsi cette tornade. Se recroquevillant sur elle-même, elle crispa ses griffes sur le carrelage, pour résister à la tornade, dont l'attraction l'attirait vers elle. Le dégoût et la colère firent monter une forte énergie chez la dragonne noire... au point qu'elle la laissa la submerger, et Lyria se perdit elle-même. Ses yeux se mirent à briller d'un éclat rouge vif. Mentalement, Nessie l'appelait. En vain. Lyria ne répondait plus. Aveuglée par sa propre haine, elle n'écoutait plus personne, ayant pour seule volonté la vengeance et la destruction. La Reine mit ses pattes avant en croix contre sa poitrine. Elles brillèrent d'un éclat bleu vif.

Des flocons couleur saphir en sortirent et voletèrent devant elle. Ils se mirent en travers de la trajectoire des pics de glace, qui se plantèrent dessus. Levant les pattes, les flocons se soudèrent ensemble, libérant une épaisse vapeur. Dans une série de craquements, du givre se forma à vue d'oeil, enfermant Lyria dans une étrange boule de cristal. Des éclairs rouges recouvrirent son corps. En touchant le givre, ils chargèrent la boule en électricité, et les pics de glace venus se planter dessus. La boule se mit à tourner très vite sur elle-même, lançant la foudre dans toutes les directions. Au risque de blesser les dragons étant à proxitimité.

_________________
♪♫♪♫ Music speaks for the mind what the heart doesn't know how to say ♪♫♪♫

♪♫♪♫ What doesn't kill you make you stronger ♪♫♪♫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphira

avatar

Messages : 183
Gemmes d'Esprit : 784
Date d'inscription : 10/07/2017
Age : 29

Feuille de personnage
Caractéristique physique:
Caractéristique physiqueDescription
Taille1m83
CouleurNoir legerement bleuté
Âge18 ans
Situation socialInflath (relation amoureuse)

Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/300  (0/300)

MessageSujet: Re: L'Heure de la vengeance a t'elle sonner? (PV Lyria)   Sam 24 Fév - 15:54

*Eh bien si c'est une fête, c'est pas gentil de ne pas inviter tout le clan pour en profiter. Quand au fait que l'espoir n'ai pas sa place, tu en sais quelque chose je croit.*
Écoutant ce que lui disait Lyria au sujet de Cynder, il était amusant que la reine puisse croire que Saphira ai put vouloir parler de sa mère en visant l'ancienne impératrice. Non Cynder n'avait servi qu'a lui donner la vie mais faudrait il qu'elle ai un jour agis comme une mère pour que Saphira puisse la considérer comme tel.
*Oh pardon, tu a crut que je parlait de Cynder? Ah désolé de t'avoir induit en erreur mais je ne faisait pas du tout mention a cette mère qui t'a laisser tombé toi aussi mais soyons honnête, au moins avec moi elle aura était honnête alors que toi, tu te sera fait avoir comme une débutante. Concernant le dragon qui aura dut se la faire pour que je débarque, je m'en branle car si jamais il est toujours de ce monde...eh bien cela voudra dire qu'il est exactement comme elle. Cela dit tu a raison au moins sur un point, j'ai peut être rien a foutre ici dans un clan ou la reine ne distingue même plus ses amis de ses ennemis.*
Lyria faisait confiance en Malicia qui avait fait toute une scène parceque le trône ne lui était pas revenu, une amitié qui pue la trahison et voila maintenant que cette Satana avait son entrée dans le clan. Ouais ces deux dragonnes pourraient facilement mettre Lyria hors jeu et la virer de son trône si la nécromancienne et la nouvelle venue devaient bosser ensemble. Concernant Inflath, aucune chance en effet qu'il ne vienne aider sa belle car hormis le fait qu'il se fairait tuer, Saphira refuserait catégoriquement la moindre aide de son compagnon et encore moins de Cynder. Oh non elle ne sera jamais comme Luirio qui se planque derrière tout ce qui lui tombe sous la main y compris sa petite copine.
*C'est bien la différence entre nous deux ma vieille, j'ai pas besoin de ma mère, de mon compagnon ou d'une quelconque armée pour faire genre que je suis puissante. Tu croit que tout ce beau monde te suis car ils t’apprécient en ce moment? Ils ont perdus leurs couilles depuis que tu a eu ta crise de la trentaine et tu sais ce que fait tout un peuple quand leur reine est blessée? Ils la poignardent dans le dos pour l'achever. Tu te croit entourer mais tu n'a jamais était aussi seul de ta vie a l'heure actuel. Je me demande a partir de combien de temps Nessie te laissera tomber a son tour et puis autant le dire si elle ne te lâche pas d'elle même, c'est toi qui la rejettera tôt ou tard.*
Saphira n'était peut être pas au courant que Nessie était une démone mais pour ce qu'elle en avait vu, il était presque logique de croire qu'elle sera la prochaine a se faire rejeter par la créature que Lyria est devenu.

Saphira qui se serait retourné contre Lyria? A quel moment exactement? La jeune dragonne n'avait fait un coup de pute uniquement a Malicia et n'avait nullement menacé Lyria en quoi que ce soit.
"Tu dit que je me retourne contre toi mais j'ai un doute, qui m'aura menacer de mort quasiment dés mon arrivée? C'est bête je l'ai sur le bout de langue mais je suis presque sûr que ca commence par un L. Aprés tu a peut être raison, je ne sais peut être pas comment fonctionne l'empire mais c'est étrange, j'ai toujours entendu dire que malmener ses propres sujets mène de façon radical a une révolution de ces derniers mais peut être que je suis simplement tomber sur un clan ou on ne demande pas au dirigeant d'être un minimum intelligent."
Es que Saphira était entrain de sous entendre que Lyria est devenue une imbécile en puissance? Oh 100 fois que oui car si l'ancienne avait l'air d'avoir un peu de jugeote, la nouvelle avait visiblement plus de muscles et une grande gueule a défaut d'avoir un cerveau qui marche. Lyria qui parle de donner des cours a Saphira pour lui apprendre a diriger un royaume, une idée intéressante si la jeune dragonne avait envie de cela mais la dragonne avait bien compris que gérer un royaume est comparable a traîner un énorme boulet en permanence.
"Il n'y a que les crétins qui veulent gérer un royaume, les personnes intelligentes fuient ce genre de responsabilité en sachant très bien les emmerdes que cela occasionne, pas étonnant que Cynder ai fini par craquer avec les années a force de gérer des bras cassés."
Cela dit Lyria avait raison au moins raison sur un point, Saphira n'était pas douée a l'heure actuel avec l'élément de la peur mais cela se saurait si cela était son élément de prédilection.

Bon comme c'était a se douter, Lyria ne but pas le contenu de la gourde et attrapa Saphira a la gorge en tentant de la brûler. Pourtant la jeune dragonne n'en souffrait pas du tout, sentant comme un froid intense mais qui pour le coup ne venait pas des pouvoirs de la reine. A vrai dire elle n'avait senti ce genre de chose qu'une fois dans sa vie et ce jour la, c'était tout un quartier de Warfang qu'elle avait congelé au point que des dragons gérants le feu avaient dut mettre plusieurs jours pour dégeler le tout. la dragonne peiné d'ailleurs a ne pas se laisser submergé par autant de puissance et Lyria allait bientôt le voir.
"Tu....aurait mieux fait....d'accepter ce dernier verre avant qu'il ne soit trop tard. Quand a me dire de disparaître, tu devrait faire attention a ce que tu souhaite....mais je craint que tu ne tarde pas longtemps a le comprendre."
Si elle avait réussi a durer un bon moment contre ce qui l'attendait y compris le temps de sa première attaque, la dragonne commençait a se dire intérieurement que si elle avait vraiment perdue sa sœur...eh bien pourquoi laisser ce qu'il en reste vivre dans ce cas? Après tout en dehors des orphelins et des deux ladrox qui sont loin des combats, elle n'avait en effet aucune personne proche d'elle qui soit en danger dans les environs en ce moment. Au bout du compte la dragonne céda a ce qu'elle avait toujours résisté de faire a nouveau et entra dans ce que les gens appellent une furie. Ainsi les yeux de Saphira avaient perdu leurs couleurs bleutés pour devenir complètement blanc, une légère aura bleuté y étant mêlé.
"Ainsi je suis une idiote? Mais qui est l'idiote qui utilise la glace contre celle qui en est le plus proche? Tu a raison petite dragonne, la peur c'est vraiment pas mon truc...la peur n'est que l'arme des lâches et les lâches, je les tuent."
Es que c'était vraiment Saphira qui parlait en ce moment? Rien n'était vraiment sûr car même si elle était toujours consciente, il était clair que la partie la plus sombre et froide de sa personnalité venait de prendre le dessus. Il n'y avait guère a espérer que Lyria puisse raisonner sa sœur en ce moment même par télépathie, Inflath n'étant pas la pour dissuader sa compagne de commettre l’irréparable. Bon en fait il y avait bien Nessie qui pouvait avoir ses chances, Saphira ayant bien aimer cette "dragonne" ou qu'importe ce qu'elle est vraiment.

La dragonne put donc voir malgré le givre la protection que Lyria avait voulu se faire, une bonne défense il faut bien le dire si elle n'était pas face a une autre dompteuse de la glace. Saphira utilisa donc la propre défense de sa sœur contre cette dernière, faisant apparaître des piques a l'intérieur qui se rapprochaient de la grande dragonne comme si cette dernière était dans une vierge de fer qui s'apprête a se refermer sur son occupant. la dragonne se mit légèrement a ricaner, n'étant vraiment plus elle même en ce moment.
"Je serait presque tenter de te laisser repartir, rien que pour que tu puisse te souvenir de cela pendant le reste de ton existence...mais je croit que non, notre petit jeu pourrait s'arrêter ici alors dit moi "Grande soeur", qui pourrait ici vouloir que je t’épargne? Tu l'a très bien dit, je suis seul et il n'y a sans doute personne qui voudrait que je laisse tomber pour une histoire de comment on dit déjà? Ah oui, une famille. Tu aurait peut être dut accepter cette gourde qu'elle t'aura tendu finalement, cela aurait put changer les choses."
Même si il ne s'agissait pas d'une attaque ou dut moins pas volontaire, tout ce qui entoure la jeune dragonne avait commencer a geler, comme si le froid était devenu une entité qui avait pris le dessus sur la dragonne.

Forme Furie de Saphira:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malicia Frostbite

avatar

Messages : 176
Gemmes d'Esprit : 637
Date d'inscription : 11/12/2015

Feuille de personnage
Caractéristique physique:
Caractéristique physiqueDescription
Taille
Couleur
Âge
Situation social

Liste de Pouvoirs:
Gemme requis pour monter de niveau:
0/400  (0/400)

MessageSujet: Re: L'Heure de la vengeance a t'elle sonner? (PV Lyria)   Dim 25 Fév - 9:13

Un moment, Malicia n'était pas intéréssé par la quérellle entre Saphira et Lyria...jusqu'à ce qu'elle entende un ton de voix peu familier venant de Saphira. En se tournant la tête, en épargnant le dragon qui se trouvait devant lui, elle vit que Saphira avait changer pour une créature de glace.

Un sourire sinistre apparu sur les lèvres de la nécromancienne en voyant ce spectacle qui se déroulait devant elle.

-Enfin tu montre tes couleurs Saphira...mhmhmmmh continue...laisse toi emporter par ta colère...c'est mignon.

Malicia n'intervena pas, mais elle savait très bien que ce combat serait gagner par Lyria. Car si Cynder n'a pas été capable de vaincre un dragon violet minuscule, Saphira ne sera pas plus capable de vaincre Lyria... de toute manière, Malicia savait ce que Lyria voulait faire et cela lui plaisait.

Beaucoup lui repprochait de ne pas apprendre de ses erreurs, mais quels erreurs? En tant que chef, elle se devait d'intimider les siens pour qu'ils fassent le travail car autrement, elle serait là a dormir sur son trone sans personne pour la respecté. Si ça c'est une erreur, vivre en est une aussi.

En voyant le sol et les alentours gelé, les sujets commencèrent à paniquer alors que certains criaient que leurs pattes étaient collées contre le sol.

Un des dragons, soit par colère ou par bravoure, tenta de charger Saphira, mais au contact de la princesse, un vent glacial le repoussa violemment.

La nécromancienne décida alors d'intervenir en utilisant sa propre furie pour la première fois.

Sa cape ''gonfla'' et sa chaire tomba pour dévoiler une dragonne morte-vivante. Puis d'un mouvement de patte, la dragonne fît appelle à des tentacules noires qui se saisirent de Saphira.

-Il me suffit de leur en donner l'ordre pour qu'il n'y ai plus que 4 morceaux de toi ma chère...alors cesse tout de suite de te rebeller...tu nous est plus utile vivante que morte de toute manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Heure de la vengeance a t'elle sonner? (PV Lyria)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Heure de la vengeance a t'elle sonner? (PV Lyria)
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [f/LIBRE ] Elle Fanning ✖ Lyria d'Icedale
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» La «frontière» est-elle carrément fermée entre Haïtiens et Dominicains même au Q
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» L'armée d'Haïti est-elle soluble dans la démocratie ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Spyro's Generation :: Zone Role Play :: Le Continent Déchiré :: Les Terres de Cynder :: Cieux Concordant-
Sauter vers: